Jeu de rôle Médiéval-Fantastique
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Brumes du Génésus [Quête, première partie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ

avatar

Nombre de messages : 135
Date d'inscription : 04/08/2009

Fiche Perso
Niveau:
0/0  (0/0)
Expérience:
0/0  (0/0)
Données:

MessageSujet: Les Brumes du Génésus [Quête, première partie]   Mer 16 Sep - 20:14

7 Léodra de l’an 2272



La ville d’Andaros était vraiment très curieuse, se disait le Capitaine Denil. Même si l’activité maritime florissante contribuait à sa richesse, à ses périphéries stationnaient de nombreux bidonvilles. Ces derniers étaient en fait habités par les familles dont aucun membre ne trouvait de travail. Les très nombreux habitants ne trouvaient pas tous leur bonheur ici. « Le chômage est bien haut… » dit-il à voix haute.

« Et il ne cesse d’augmenter » ajouta son compagnon. « Beaucoup de villageois campagnards immigrent à Andaros dans l’espoir de trouver un boulot plus rémunérant. Les pauvres ! »

Tandis qu’il ricanait, le capitaine se dit qu’il le trouvait de plus en plus désagréable. C’était un adolescent exaspérant mais essentiel à la récupération d’une somme alléchante. Et Denil en avait besoin pour payer ses marins. Le budget que nécessitaient ses voyages commerciaux devenait presque plus grand que les bénéfices qui en découlaient, alors il avait décidé d’organiser une sortie en mer pour explorer les îles inconnues de la Baie des brumes. Ce qui tombait bien, car la personne qui marchait à côté de lui avait des informations intéressantes à ce sujet.

Denil arriva enfin au bidonville dans lequel il avait donné rendez-vous aux personnes qui les protègeraient, lui, ses marins et le gamin peu supportable durant le voyage. Se dirigeant vers une rue dont le nom inventé par ses occupants était Mâche, il dit à son compagnon : « Tu as la somme, j’espère. »

« 3000 tout rond. Il faudra cependant que je voie tes futurs amis avant de décider si je dois te la donner. »

« Bien sûr » répondit-il avec une grimace. Il détestait qu’une personne non amie, aussi importante soit-elle, le tutoie. « Mais tu dois me donner les coordonnées de l’île avant. »

« Evidemment. Voici tout ce que tu dois savoir à propos de cette île. […] Et enfin, si je te donne l’argent prévu, je m’assurerai personnellement de le protéger jusqu’à notre retour sur Andaros. »

« Mes marins sont sûrs » réplica le capitaine. « Mais tes gardes du corps, le seront-ils ? » dit l'enfant.

Denil ne répondit pas à cette question tandis qu’ils entraient dans un minuscule bar aux murs de carton. Le marin aguerri fit un signe de la main au gérant, qui hocha de la tête. Avant de s’engouffrer dans une salle annexe, il sortit de son sac une redingote bleue et un béret foncé qu’il tendit à l’adolescent en lui disant qu’il avait intérêt à tenir son rôle. Ce dernier, après avoir changé de vêtements, se posta devant l’entrée de la pièce par laquelle Denil était entré et attendit.

Spoiler:
 


Dernière édition par PNJ le Dim 15 Nov - 18:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rasion Traquemort
Missionaire Secret
avatar

Nombre de messages : 180
Âge : 23
Localisation : Nord-est d'Andaros
Emploi/loisirs : FAIRE DU SKI FREERIDE ! Poudreuse et sapins à gogo !
Date d'inscription : 27/08/2009

Fiche Perso
Niveau:
2/10  (2/10)
Expérience:
95/100  (95/100)
Données:

MessageSujet: Re: Les Brumes du Génésus [Quête, première partie]   Mer 16 Sep - 20:26

===> Si je fais cette quète, cela provoquera un anachronisme. J'aimerais modifier mon histoire de deux lignes : dire que j'ai été marin pendant quelques temps, le temps d'amasser assez d'argent pour partir à Yalvin. Je serai allé ici, acceptant la mission.


Rasion se promenait dans une avenue bondée d'Archeros. Cela faisait quelques semaines qu'il n'avait pas mis le pied sur la terre ferme, et il venait juste de toucher la somme qui lui était dû pour avoir été le timonier du navire.

" Voilà ton argent. Maintenant déguerpis hors de ma vue " lui avait craché le capitaine grassouillet.

Ce dernier n'avait pas du tout apprécié l'elfe noir : trop silencieux, trop solitaire, moqueur et indépendant. Mais son antipathie s'était muée en haine après la boutade prononcée par Rasion aux autres marins devant le capitaine :

" Ah le capitaine Geffrey... Il a tellement de plis de graisse que son mobilier ne lui sert à rien : il est une étagère mobile. Hop! Je range ma longue vue sous ce bourrelet là, mon tricorne sous le 4ème pli..."

Les rires avaient fusé, et le capitaine avait perdu son autorité. Il l'avait bien cherché : c'était toujours Rasion qui faisait les corvées, sous prétexte que les elfes étaient de meilleurs éplucheurs de pommes de terre, meilleurs veilleurs de nuit que les humains. Rasion lui avait rendu un sourire moqueur, avant de prendre la bourse crasseuse et de partir. Et il se balladait désormais dans Archeros. L'elfe noir avait auparavant pris connaissance d'une mission commandité par un certain capitaine Denil, dans les brumes du Genesus. Sa mission : cartographier des îles dans la Baie des brumes. Le travail était bien payé, pour une mission qui ne demandait pas de grands efforts. Il devait désormais trouver le quartier pauvre de l'est, proche du second port commercial et entrer dans un bar rue Mêche.

Rasion passa brièvement devant le siège de la guilde des explorateur : un grand dôme doré aux reflets bleutés. Il avait remarqué que Archeros n'était pas peuplé uniquement d'humains, bien qu'ils y soient majoritaires. Il avait aussi vu des inscriptions elfique sur les parois de certains bâtiments : les plus imposants et à l'architecture différentes, ceux du quartier riche, qui entouraient le siège de la Guilde des Explorateurs. Il marcha ensuite le long du Grand Quai, qui reliait les deux premiers ports. La mer était calme, mais le tulmulte des marins qui déchargeaient leurs lots de marchandise était là... Les navires armarrés au Premier Port étaient gigantesques. La moitié était contituée de vaisseaux de guerre d'Archeros d'élite, la fine fleur de l'armada. Les doubles rangées de canons magitechnologiques le long de leurs flancs devaient tenir en respect n'importe qui... Le reste était les navires marchands qui apportaient la marchandise précieuse : Gemmes naines, Perles d'huîtres Zingu...

Rasion flâna pendant une petite demi-heure avant d'atteindre le deuxième port commercial. Le gros des navires marchands y mouillait. Il bifurqua dans une petite ruelle, qui amenait tou droit vers le bidonville de l'Est...

Le bidonville de l'Est était très petits. Le complexe de ruelles tortueuses étaient un vrai labyrinthe. L'elfe noir avait l'impression que les pâtées de maison étaient si serrés qu'il suffisait de tendre l'oreille contre un mur pour écouter les conversations de toutes les maisons les juxtaposant. Rasion demanda au premier venu où se situait la rue Mêche.

" Troisième à vo't droite..." bredouilla le marin, son haleine empestait le rhum.

Rasion trouva la rue Mêche. Il vérifia qu'il n'était pas suivi : personne dans la rue Mêche, ni dans les autres, à part le marin ivrogne... Il entra dans le bar : facile à trouver, c'était le seul bar de la rue... Le bar n'était pas noir de monde : seul deux marins fumant la pipe et causant au coin gauche du bar et un adolescent. Rasion fit comme s'il était un nouveau du coin qui cherchait du travail, le teint morne et détaché. Il commanda du rhum au barman. L'adolescent se tenait toujours debout, fixant la porte d'entrée après l'avoir longtemps dévisagé.

" Comment c'est que tu t'nommes, mon gars? " dit Rasion d'une voix imitant l'accent bourru d'un marin et d'un air naturel.

- "Siléon" lui répondit le garçon avec tact.

- " On t'a déjà dit que mentir c'est mal? " chuchota Rasion de sa voix normal. L'adolescent sourit.


Dernière édition par Rasion Traquemort le Jeu 24 Sep - 18:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Nombre de messages : 135
Date d'inscription : 04/08/2009

Fiche Perso
Niveau:
0/0  (0/0)
Expérience:
0/0  (0/0)
Données:

MessageSujet: Re: Les Brumes du Génésus [Quête, première partie]   Mer 16 Sep - 23:39

[Hors Jeu : Le RP se passe il y a un an.]

L'adolescent sourit en regardant l'elfe noir. Le premier candidat à sa sélection – et à la mission de Denil – était arrivé. Sa musculature ne faisait pas penser à un guerrier et son équipement ne portait rien de magique. Il était possible qu'il soit une personne que le jeune homme recherchait. Il dit alors à cet individu : « Voulez-vous connaître mon véritable nom ? » Ce dernier dit sourit à son tour et hocha la tête.

L'enfant continua : « Alors je vais vous poser une énigme. Mon prénom possède trois lettres. Vous allez essayer de deviner la première de la manière suivante. Remplacez chaque lettre par un nombre, de façon à ce que A devienne 1, B devienne 2, C devienne 3, et caetera. Ok ? Bien. Alors multipliez le nombre correspondant à L par celui de F. Divisez ensuite le nombre obtenu par le nombre associé à R. Vous obtiendrez le nombre correspondant à la première lettre de mon prénom. »

Il écrit rapidement le raisonnement sur une feuille de papier de façon à ce que si un autre cadidat venait à se présenter, il puisse également résoudre l'énigme sans que le garçon ait à répéter.

Voyant l'elfe ébahi devant le problème qui venait de lui être soumis, il rit, et lui dit finalement qu'il plaisantait, et que le Capitaine Denil était dans la salle suivante. Après qu'il eut passé la porte de tôle, l'adolescent soupira. Le premier candidat n'était pas de ceux qu'il recherchait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rasion Traquemort
Missionaire Secret
avatar

Nombre de messages : 180
Âge : 23
Localisation : Nord-est d'Andaros
Emploi/loisirs : FAIRE DU SKI FREERIDE ! Poudreuse et sapins à gogo !
Date d'inscription : 27/08/2009

Fiche Perso
Niveau:
2/10  (2/10)
Expérience:
95/100  (95/100)
Données:

MessageSujet: Re: Les Brumes du Génésus [Quête, première partie]   Jeu 17 Sep - 18:14

L'adolescent lui avait sourit, avant de poser une une énigme futile...

« Alors je vais vous poser une énigme. Mon prénom possède trois lettres. Vous allez essayer de deviner la première de la manière suivante. Remplacez chaque lettre par un nombre, de façon à ce que A devienne 1, B devienne 2, C devienne 3, etcétéra. Ok ? Bien. Alors multipliez le nombre correspondant à L par celui de F. Divisez ensuite le nombre obtenu par le nombre associé à R. Vous obtiendrez le nombre correspondant à la première lettre de mon prénom..."

Rasion pesta. Qu'est ce qu'il croyait? Bien sûr qu'il connaissait la première lettre de son prénom : la lettre " D ". Mais à quoi cela lui aurait-il servit? Le garçon doit sûrement s'appeler Dan, ou un quelque chose d'autre.

" (FxL) : R = 12x6 : 18 = 72 : 18 = 4... Donc la lettre D. " repensa Rasion. Il ravala son envie de revenir sur ses pas pour cracher à la figure du gamin la fameuse lettre. Mais il s'était ravisé de le lui dire, il ne voulait pas s'attarder en compagnie de l'adolescent, et avait pris un air ébahi. L'autre n'y avait vu que du feu. Autant se donner pour un idiot de service que pour une personne intelligente.

" Celui qui manipule, pensant tenir la situation en main perd sa méfiance, qui se transforme en arrogance. Il se délecte ensuite la situation, s'émule, sans voir le reflet luisant de la lame qui va lui ôter la vie..."

Rasion médita l'un des proverbes préférés de son père et alla s'asseoir au bar.
Décidement, l'elfe noir trouva qu'il avait progressé dans le " Fuiskaarôs ", l'Art de masquer ses sentiments ; pratique très usitée chez les elfes noirs. On le lui avait inculqué lors de ses cours à devenir guerrier : il ne fallait pas montrer la peur qui tenaillait le ventre. Cette pratique guerrière, Rasion l'avait détourné pour en faire une arme très utile. On ne pouvait pas savoir ce qu'il pensait par la simple vue de son visage, il savait supprimer ses tics nerveux, rendre immobiles ses zygomatiques, prendre un air amical de sorte que les passants n'aient aucun soupçon à son égard. Tout cela avait renforcé son éloquence.

Il alla s'asseoir dans la pièce à côté


Dernière édition par Rasion Traquemort le Jeu 24 Sep - 18:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tigork Frostgard
Spécial
avatar

Nombre de messages : 423
Âge : 23
Date d'inscription : 29/11/2008

Fiche Perso
Niveau:
1/5  (1/5)
Expérience:
90/100  (90/100)
Données:

MessageSujet: Re: Les Brumes du Génésus [Quête, première partie]   Mer 23 Sep - 18:30

Tigork venait d'accoster sur Linoa. La traversée s'était plutôt bien passée, et il s'était lié d'amitié avec l'équipage ce qui avait contribué à rompre la monotonie des journées à bord. Il avait également profité des bonnes dispositions des marins à son égard pour apprendre le maximum concernant le maniement d'un navire à voiles et pour partager leurs tâches du bord. Quand il avait mentionné son statut de mercenaire en quête d'un boulot, le capitaine lui avait alors parlé d'une de ses connaissances, un scientifique basé à Acheros qui désirait explorer l'océan Génesus, mais qui recherchait une escorte.

Il s'était donc dirigé dès son arrivée vers la guilde des navigateurs et avait observé le panneau d'affichage du hall d'entrée. Il avait effectivement vu une mission au nom du capitaine Denil, possesseur du bateau Elpopolo. Ayant mémorisé les modalités de la rencontre, qui devait avoir lieu dans deux jours, il prit une chambre pas très chère mais plutôt bien entretenue dans une petite auberge proche du quartier pauvre ou devait avoir lieu le rendez vous.

Il utilisa les deux jours dont il disposait pour se balader dans la ville. Etant dans une ville commerciale pour le moins cosmopolite, il se rendit chez plusieurs marchands d'armes réputés de la ville pour regarder les types d'armures qu'ils fabriquaient et se renseigner sur les principaux lieux d'extraction du métal du continent. Il admira également l'architecture de la citée portuaire, une sorte de mélange anarchique des cultures de toutes les races du continent, plus ou moins harmonieux selon les quartiers.

Le jour du rendez-vous venu, il se rendit dans le quartier pauvre et demanda son chemin pour se rendre à la rue Mêche. Une fois rendu, il pénétra dans la seule auberge de la petite rue crasseuse. En passant le pas de la porte, il examina le troquet : c'était une pièce rectangulaire, les murs blanc sales et dénués d'ornements abritaient plusieurs chaises et tables de bois. Une mezzanine, également en bois, prolongeait la maigre surface du bouge. Deux marins accoudés taillaient une bavette accoudés au comptoir patiné par l'âge et poli par les centaines de mains qui s'y étaient appuyées. A gauche des deux soudards, un peu à l'écart se tenait le jeune homme qu'il était censé accoster. Il s'accouda à coté de l'adolescent, et lui demanda son nom.

«- Siléon» lui fut-il répondu.
«- Permet moi d'en douter...»


[Hors Jeu : Rasion, sur Neïliona, les canons n'existent pas, ou alors sous forme magitechnologique]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Nombre de messages : 135
Date d'inscription : 04/08/2009

Fiche Perso
Niveau:
0/0  (0/0)
Expérience:
0/0  (0/0)
Données:

MessageSujet: Re: Les Brumes du Génésus [Quête, première partie]   Dim 27 Sep - 20:53



En voyant devant lui le léonin, créature approchant dangereusement les deux mètres, Dan eut un mouvement de recul involontaire. Mince, je ne dois pas me laisser intimider, se dit-il. Mais c'était un peu tard. Comprenant soudain le problème qu'il avait devant le nouveau candidat, Il se dit qu'il devrait changer de tactique. En effet, tout ce que l'elfe noir avait du percevoir, c'était un gamin qui lui proposait une énigme mathématique. Ce ne devait pas être très intéressant pour un adulte de se prendre à son jeu. D'après son maître, il y avait beaucoup de chance qu'une des trois personnes ayant accepté d'aider Denil lui ressemble. Mais comment le reconnaître ? Le garçon soupira intérieurement. En contradiction, il fit un sourire malicieux au léonin.

« Vous pouvez passer. Au fait, je m'appelle Dan. »

Quand il avait exposé son plan à son maître, les yeux de ce dernier avaient brillé et il avait sourit. Il comprenait maintenant sa signification : quoi qu'il fasse, il devait participer à l'excursion du capitaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryxem
Spécial
avatar

Nombre de messages : 500
Âge : 23
Localisation : Just behind you...
Emploi/loisirs : Kill people to earn money.
Date d'inscription : 15/11/2008

Fiche Perso
Niveau:
4/5  (4/5)
Expérience:
15/100  (15/100)
Données:

MessageSujet: Re: Les Brumes du Génésus [Quête, première partie]   Mer 30 Sep - 9:50

Voila deux ans que Ryxem errait seul dans le Dalverden, sans autre compagnon que Larya, sa jument. Il savait d'ailleurs que la pauvre bête n'en avait plus pour très longtemps à vivre, étant tombée gravement malade après l'ingestion de Baies Rougelangues. En fait, c'était sous la contrainte de la famine que la monture du mercenaire avait dû en avaler, et elle en avait subi les frais : engourdissement progressif des muscles durant une courte période. Cependant, le cheval était vieux et déjà malade, et même si les effets néfastes s'étaient estompés, son coeur avait souffert de la paralysie, et il ne tarderait pas à lâcher Ryxem. Dommage, car c'était quasiment le dernier souvenir matériel qui lui restait de Xero et de Shinoda, ses amis mercenaires aujourd'hui défunts.
Dans un ultime effort, le destrier exténué parvint à gravir une colline surplombant la vallée, et donnant une vue imprenable du littoral. Ryxem contemplait Archéros, une ville portuaire très riche car protégée des pillards par la légendaire Baie des Brumes. Le jeune voleur, après quelques soucis financiers avait accepté une mission auprès d'un explorateur renommé d'Archeros, le Capitaine Denil. Ce n'était pas une chose très compliquée, car il devait simplement cartographier une série d'îles inconnues cachées par le brouillard mystique de la Baie des Brumes. Quoi de plus facile avec le nouveau pour de Ryxem qui lui permettrait de voir à travers la couche opaque de fumée ? Et s'il y avait quelques monstres sournois ou marins, un équipage suffisamment entrainé devrait pouvoir très bien se débrouiller... Ryxem fixait Archeros. La ville portuaire allait lui permettre de récupérer un pécule nécessaire dans son tumultueux périple... Il talonna sa monture pour qu'elle descende le monticule de terre. La pauvre bete commença à descendre, mais ne parvint pas à survivre : son coeur lacha, et destrier et cavaliers s'écroulèrent. Ryxem se releva, et, après avoir constaté le décès de sa monture, récupéra ses affaires et s'en alla, sans aucune larme a l'oeil.

Lorsqu'il arriva aux portes de la ville, il suivit un reseau organisé de pancartes qui le conduisirent tout droit dans la vieille partie de la cité, non loin du port. Il réfléchit quelques instants, pour savoir ce qu'il allait faire. Un vent doux - mais chargé de particules de poussières du Désert Gris - soufflait ses cheveux qui commencaient à être crasseux. Il allait quitter la terre ferme pour un bon bout de temps, et il ne pouvait se risquer à prendre d'affaires encombrantes ou trop précieuses (hormis sa bourse qui ne le quitte jamais) dans la traversée, au cas où un naufrage surviendrait. Il se décida alors à tout vendre hormis ses armes et ses habits de voyage, pour transporter le moins de biens non-financiers sur lui. Il ne tiendrait pas longtemps sur terre, mais cela lui était égal, car il serait nourrit sur le navire de Denil. Il se décida justement à se payer un bon repas et une toilette à l'auberge la plus proche. Il alla donc dans un établissement rempli de vieux loups de mer, répondant au charmant nom pompeux de "L'Ecaille de Vif-Argent". Il prit une chambre, mangea un bon déjeuner à base de truite et de riz et alla se reposer tranquillement jusqu'à l'heure du rendez-vous fixé par la missive spéciale qu'il avait reçue. D'ailleurs, il y avait bien un lieu pour se rendez-vous, mais Ryxem l'avait oublié. Il sortit donc le parchemin froissé et humide de sa poche, et commença à lire l'encre ayant dégoulinée puis séchée.

« Cher futur compagnon,

Je suis bien heureux que vous ayez accepté cette mission. Je suis le Capitaine Denil, propriétaire du navire appelé "El Popolo". Ma mission est d'aller explorer des îles inconnues de la Baie des Brumes, et la votre sera d'assurer la réussite de la mienne.

Je vous demande de vous rendre dans la magnifique ville d'Archeros, au sud-est de Dellura. Le rendez-vous aura lieu le septième jour de Léodra. Vous devrez vous rendre au bidonville de l'est, celui qui est le plus proche du second port commercial. Lorsque vous y serez, vous devez chercher la rue Mêche. Le quartier pauvre est petit donc les habitants que vous croiserez seront sûrement à même de vous donner des indications. Enfin, vous devrez entrer dans le seul bar de cette rue. Il y aura un adolescent à l'intérieur. Vous lui demanderez son prénom et il répondra Siléon. Vous prétendrez alors que ses paroles ne sont pas exactes. Ainsi, vous suivrez ses instructions et nous pourrons enfin nous rencontrer.

Je vous souhaite bonne chance, et à très bientôt j'espère. »


Ainsi devait-il aller dans un bar de la rue Meche, dans le quartier pauvre de la ville. Au bout d'une demi-heure de recherche, il trouva finalement la fameuse rue, après avoir demandé conseil aux habitants. Il pénétra dans le bar. Un adolescent maigre l'interpella en lui disant qu'il se nommait Siléon. Ryxem répondit après quelques instants de réflexion :

- "Ou est Denil, petit menteur ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Nombre de messages : 135
Date d'inscription : 04/08/2009

Fiche Perso
Niveau:
0/0  (0/0)
Expérience:
0/0  (0/0)
Données:

MessageSujet: Re: Les Brumes du Génésus [Quête, première partie]   Jeu 1 Oct - 19:48

Lorsque Denil eut fini ses derniers préparatifs, ils se rendit dans la pièce où les trois personnes qui l'accompagneraient étaient sensées attendre. Il en vit deux d'entre elles et se réjouit. Le premier aventurier sur lequel il posa son regard était un léonin. D'une taille remarquable mais commune à sa race, sa carrure impressionnante avait tout de suite attiré l'attention du vieil homme. Son corps puissant et sa droiture laissaient penser au capitaine qu'il était un guerrier, mais il n'en était pas sûr. Un elfe noir était assis non loin de lui. Il ne lui révélait rien par son attitude et sa posture. Il verrait bien par la suite. Enfin, le gamin vint avec le dernier, humain, qui parcourut rapidement la pièce des yeux avec méfiance. Une fois tout le monde réuni, le capitaine prit la parole :

« Bonjour à vous trois. Je suis le Capitaine Denil. » Dan claqua distraitement des doigts. « Voici Dan, mon lointain neveu qui va participer à l'expédition » continua-t-il. Ce dernier hocha légèrement la tête.

« Nous embarquerons aujourd'hui. Durant le trajet, vous n'aurez pas à vous occuper des manœuvres du bateau. Votre boulot sera uniquement de vous occuper des dangers que nous pourrions éventuellement rencontrer. Est-ce bien clair ? »

Il n'y eut pas de réponse, et Denil prit cela comme une affirmation.

« Bien. Maintenant, vous devez chacun à votre tour me dire quelle est votre façon de façon de combattre, vos atouts et vos faiblesses. Le but n'est pas que vous vous entretuiez, mais que vous puissiez établir une bonne stratégie de combat. J'espère avoir été compris » finit-il après un court silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rasion Traquemort
Missionaire Secret
avatar

Nombre de messages : 180
Âge : 23
Localisation : Nord-est d'Andaros
Emploi/loisirs : FAIRE DU SKI FREERIDE ! Poudreuse et sapins à gogo !
Date d'inscription : 27/08/2009

Fiche Perso
Niveau:
2/10  (2/10)
Expérience:
95/100  (95/100)
Données:

MessageSujet: Re: Les Brumes du Génésus [Quête, première partie]   Ven 2 Oct - 20:00

Rasion se tenait dos au mur, dans un recoin sombre de la salle, juste à côté de l'entrée qu'il avait emprunté. Une vieille porte en bois moisi lui faisait face : elle devait mener au bureau du Capitaine Denil. L'elfe noir avait choisi cette place, car de là où il se trouvait, il avait vue sur l'entrée principale du bar ; il pourrait voir les nouveaux-venus.

Comme le temps passait lentement, Rasion examinait la pièce, toujours immobile, seuls ses yeux luisants s'autorisaient à bouger. La " salle d'attente " était éclairée en demi-teinte, seul deux chandeliers sur trois fonctionnaient. L'elfe écrasa un cafard machinalement, sans même avoir cherché des yeux le pauvre insecte.

" Décidement, cet endroit est vraiment moisi... Dans les deux sens du terme... " pensa-t-il.

Les bruits grinçants des battants du bar se firent entendre, à la grande joie de Rasion. Un imposant individu venait d'entrer, un homme qui se trouvait sur son passage se dégagea prestement. Le léonin devait mesurer dans les deux mètres. Ce dernier scruta la maigre pièce, et se dirigea aussitôt vers Dan. Rasion perdit de vue le léonin, qui se trouvait désormais à causer avec le jeune garçon dans le recoin opposé. Cependant, l'elfe noir parvînt à entendre la totalité de la conversation. Son ouïe fine lui avait permit d'écouter des bribes d'informations soutirées aux conversartions futiles des marins. Le temps était mauvais, le vieux marin voulait revoir sa petite-fille...

Les deux personnages se saluèrent. Dan mentit en se nommant " Siléon ". Le léonin réfuta cette affirmation, ce qui sembla plaire au garçon, d'après les petits bruits saccadés mais presque inaudibles que faisait les bottes de Dan sur le parquet.

" Vous pouvez passer. au fait, je m'appelle Dan".

Rasion sourit : il s'appellait bien Dan. Le léonin entra dans la pièce où il se trouvait. Rasion le dévisagea, d'un air imperceptible. Malgré l'aura imposante du léonin, Rasion ne montrait aucun signe de faiblesse, même s'il devait s'avouer en son fort intérieur qu'il ne lutterai pas à main nue contre l'homme-lion. Les yeux vert sombre du nouveau venu se posèrent sur ceux de l'elfe noir. Son regard pétillait d'intelligence. Après un court moment d'analyse mutuelle, le léonin alla s'adosser contre le mur juxtaposé, à quelques mètres de Rasion.

Un nouvel arrivant se présenta et poussa la porte du bar. Rasion ne put l'apercevoir que brièvement : un éclat de méfiance dans les yeux, une mine grise.

- "Ou est Denil, petit menteur ?" chuchota l'homme.

Dan donna une deuxième fois son prénom. Décidemment, les futurs compagnons de Rasion ne seraient pas des benêts, eux aussi avaient trouvé l'énigme stupide rituelle...

Une fois l'humain rentré, comme prévenu par le maigre freluquet, le capitaine Denil entra. Après avoir entamé un petit speech sur le déroulement de la mission, il demanda les facultés de chacun. Rasion fut le premier à répondre. Il avait pesé chacun de ses mots et lâcha, les bras croisés :

" Rasion Traquemort, elfe noir. Du fait de ma race, je possède une bonne ouïe, je suis noctalope, ce qui est pratique par temps de nuit. Je manie le poignard et est capable de le planter dans la jugulaire de ceux qui vous entraveront, Capitaine..."

Capitaine... Rasion avait prononcé ce mot de sorte à ce que ce dernier comprenne qu'il pourrait lui faire confiance : " toujours respecter l'employeur..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tigork Frostgard
Spécial
avatar

Nombre de messages : 423
Âge : 23
Date d'inscription : 29/11/2008

Fiche Perso
Niveau:
1/5  (1/5)
Expérience:
90/100  (90/100)
Données:

MessageSujet: Re: Les Brumes du Génésus [Quête, première partie]   Mer 7 Oct - 0:23

Le garçon, après le temps d'hésitation auquel les léonins étaient habitués de par leur stature, l'invita à entrer dans une pièce derrière la salle principale.

La salle était obscure, deux chandeliers diffusaient une faible lumière et au fond une porte donnait sur une autre salle, sans doute du même accabit. Quelqu'un, sans doute arrivé avant lui pour la mission occupait déja les lieux, un elfe noir appuyé dans un coin qui se voulait discret et obscur mais qui ne posait pas de problème aux pupilles nyctalopes du léonin. L'elfe semblait impassible mais Tigork voyait à son regard sans cesse en mouvement qu'il n'en pensait pas moins. Après l'avoir examiné et ne trouvant aucun siège dans la pièce, il alla s'adosser à quelques mètres de lui en attendant un évenement quelconque. Au bout d'un moment, la porte s'ouvrit, laissant entrer un humain. Le nouveau venu avait une corpulence moyenne pour sa race, les cheveux bruns et les yeux calculateurs. Il sembla se diriger aussitôt vers le garçon...Dan et sortit du champ de vision du léonin.
Grâce à son ouïe superieure, Tigork put entendre l'homme s'adresser sans ambages à Dan et le traiter de menteur en lui demandant la localisation du capitaine. Tigork sourit du paradoxe.
Au même moment, un autre humain, sans doute l'employeur, entra dans la pièce. Ils les examina tour à tour, puis s'intérressa au nouveau venu accompagné de Dan. Quand celui-ci se fut installé après avoir scruté la pièce d'un regard mefiant, le capitaine prit la parole.

«- Bonjour à vous trois. Je suis le Capitaine Denil. » Commença-t-il. « Voici Dan, mon lointain neveu qui va participer à l'expédition. Nous embarquerons aujourd'hui. Durant le trajet, vous n'aurez pas à vous occuper des manœuvres du bateau. Votre boulot sera uniquement de vous occuper des dangers que nous pourrions éventuellement rencontrer. Est-ce bien clair ? »

Le type semblait plutôt direct, Tigork aimait-ça.

«- Bien. Maintenant, vous devez chacun à votre tour me dire quelle est votre façon de façon de combattre, vos atouts et vos faiblesses. Le but n'est pas que vous vous entretuiez, mais que vous puissiez établir une bonne stratégie de combat.» Poursuivit-t-il après un court silence. « J'espère avoir été compris. » Ajouta-t-il comme pour les obliger à repondre.

L'elfe noir répondit le premier avec un air que Tigork jugea obséquieux. Il était manifestement désireux de plaire à son futur employeur.

«- Rasion Traquemort, elfe noir. Du fait de ma race, je possède une bonne ouïe, je suis nyctalope, ce qui est pratique par temps de nuit. Je manie le poignard et est capable de le planter dans la jugulaire de ceux qui vous entraveront, Capitaine...»

Tigork enchaina, mais en adoptant un ton plus franc :

«- Je suis plutôt fort en combat rapproché. Comme monsieur Traquemort, je possède une ouie accrue, une vision nyctalope et je suis également doué dans le domaine olfactif.
Je possede un atout relativement utile : Je suis capable de régénérer les parties de mon corps endommagés beaucoup plus rapidement que les êtres normaux. J'encaisse donc des dommages significatifs, la perte d'un bras par exemple ne me pose pas trop de problèmes. Il faut tout de même savoir que pour des dommages de cet ampleur, je met au moins 12 heures à me rétablir. Mon temps de récupération dépend du volume à régénérer. Si ce dernier est faible, par exemple pour une plaie au ventre qui ne touche pas d'os, je peux être de nouveau d'attaque quelques minutes après. Mon sang coagule plus vite, ainsi, je ne perd pas trop de sang. Toutefois, après un certain nombre d'hémoragies, je ne peux plus me relever. J'ai également une certaine résistance à la fatigue, je peux donc soutenir un gros effort physique plus longtemps, même par rapport aux autres léonins.»


Dernière édition par Tigork Frostgard le Sam 10 Oct - 16:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryxem
Spécial
avatar

Nombre de messages : 500
Âge : 23
Localisation : Just behind you...
Emploi/loisirs : Kill people to earn money.
Date d'inscription : 15/11/2008

Fiche Perso
Niveau:
4/5  (4/5)
Expérience:
15/100  (15/100)
Données:

MessageSujet: Re: Les Brumes du Génésus [Quête, première partie]   Ven 9 Oct - 23:27

"Bonjour à vous trois. Je suis le Capitaine Denil. Voici Dan, mon lointain neveu qui va participer à l'expédition.
Nous embarquerons aujourd'hui. Durant le trajet, vous n'aurez pas à vous occuper des manœuvres du bateau. Votre boulot sera uniquement de vous occuper des dangers que nous pourrions éventuellement rencontrer. Est-ce bien clair ?
Bien. Maintenant, vous devez chacun à votre tour me dire quelle est votre façon de façon de combattre, vos atouts et vos faiblesses. Le but n'est pas que vous vous entretuiez, mais que vous puissiez établir une bonne stratégie de combat. J'espère avoir été compris"

Le Capitaine Denil d'Archeros semblait être un fier marin, heureux de naviguer aux alentours de sa patrie. Il allait droit au but, ce qui faisait sourire Ryxem du coin de la bouche. Cependant, il détestait faire cela.
Ryxem tourna la tête a gauche, en direction du grand Léonin qui se dressait dans la pièce mal adaptée à sa carrure peu commune, puis à droite en direction de l'Elfe Noir, dont le physique correspondait sûrement à sa mentalité - à savoir trapue, perfide et sournoise, comme le jeune mercenaire - avant de finalement fixer Denil et Dan. Cela ne l'arrangeait pas trop de devoir "partager" la récompense de sa mission, mais bon... Peut-être que la tache s'avèrerait plus compliquée que ce qu'il pensait, et que deux bras bien musclés et une dague bien affutée pourraient l'aider à récupérer une somme coquète.
Il attendit que ses deux futurs "congénères" aient fini de se présenter pour énoncer ses capacités :


"Rasion Traquemort, Elfe Noir. Du fait de ma Race, je possède une bonne ouïe, je suis nyctalope, ce qui est pratique par temps de nuit. Je manie le poignard et suis capable de le planter dans la jugulaire de ceux qui vous entraveront, Capitaine..."

Mouais. Bof. Un discours bref et court, mais à la fois chargé de paroles manipulatrices et totalement puériles. Ses mots étaient trop lourds de signification, et ce qu'il essayait de cacher se révélait être ce qui apparaissait le plus dans sa description. Cependant, il avait de l'avenir, tout simplement car c'était un assassin, une personne fourbe et malhonnête qui réussirait dans la vie. De toute façon, la naïveté n'était pas un facteur de réussite sociale et financière.

"Je suis plutôt fort en combat rapproché. Comme monsieur Traquemort, je possède une ouie accrue, une vision nyctalope et je suis également doué dans le domaine olfactif.
Je possede un atout relativement utile : Je suis capable de régénérer les parties de mon corps endommagés beaucoup plus rapidement que les êtres normaux. J'encaisse donc des dommages significatifs, la perte d'un bras par exemple ne me pose pas trop de problèmes. Il faut tout de même savoir que pour des dommages de cet ampleur, je met au moins 12 heures à me rétablir. Mon temps de récupération dépend du volume à régénérer. Si ce dernier est faible, par exemple pour une plaie au ventre qui ne touche pas d'os, je peux être de nouveau d'attaque quelques minutes après. Mon sang coagule plus vite, ainsi, je ne perd pas trop de sang. Toutefois, après un certain nombre d'hémoragies, je ne peux plus me relever. J'ai également une certaine résistance à la fatigue, je peux donc soutenir un gros effort physique plus longtemps, même par rapport aux autres Léonins."


Un discours intelligent et recherché, une véritable argumentation soutenue par une thèse linéaire mais efficace... Un Léonin brillant qui semblait prometteur, au vu de sa façon de parler ? De plus, il semblait doté d'un pouvoir particulièrement intéressant et unique... Comme Ryxem. Cependant, comme tous les Léonins, il semblait doué d'un sens de l'honneur incroyable, ce qui gênait particulièrement le jeune voleur.

En fait, un mélange des deux cas l'aurait intéressé. Mais bon, il faut faire avec ce qu'on a. Ryxem prit ensuite la parole voyant que tous les visages se tournaient vers lui :

- "Je suis Ryxem. Pas de fausses question face à mon Prénom. Je suis naturellement adroit avec une arme à distance, notamment l'arbalète, comme celle qui ceint à ma ceinture. Je possède moi aussi un don particulier : je suis doué d'une vision surnaturelle qui me permet de voir dans la nuit, dans la lumière excessive, ou même très loin à travers la brouillard, pratique au vu de l'expédition dans laquelle nous allons nous lancer.
Messieurs..."
, dit-il en regardant le Léonin, puis Dan et enfin Rasion Traquemort : "Je suis heureux de faire votre connaissance et je pense que notre association sera favorable à la réussite de la Quête qui nous est imposée.
Sachez juste que je refuse de recevoir des ordres confus et brouillons. Tachez donc d'être clair et précis, Capitaine Denil."
, dit avant de dégainer son arme et de la pointer successivement sur les quatre protagonistes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Nombre de messages : 135
Date d'inscription : 04/08/2009

Fiche Perso
Niveau:
0/0  (0/0)
Expérience:
0/0  (0/0)
Données:

MessageSujet: Re: Les Brumes du Génésus [Quête, première partie]   Sam 17 Oct - 23:14

« Bien » répondit l’intéressé. « Je le serai. »

Le Capitaine Denil lança un coup d’œil à l’adolescent capricieux mais important. Etait-il satisfait des personnes participant à la mission ? Visiblement oui, car Dan ne put s’empêcher de décrocher un sourire victorieux. Le vieil homme savait qu’il aurait son argent.

« Bon, partons sans attendre » dit-il.

L’adolescent jubilait bien qu’il s’efforçât de ne pas le montrer. Parmi les gens qu’il allait accompagner, non pas un mais deux avaient des dons particuliers. Il avait hâte de les voir à l’œuvre, quand le danger serait présent.

Les cinq personnages principaux de ce topic marchèrent durant une bonne demi-heure à travers la ville, temps pendant lequel Denil décrivit son navire aux trois compagnons ; lorsqu’ils arrivèrent devant « El Popolo », nom certes ridicule mais non choisi par le capitaine, l’explication de ce dernier collait parfaitement avec l’allure du bâtiment.

Long d’une trentaine de mètre et large de dix, ce bateau n’avait pas été construit en suglantier, un bois très cher mais solide et provenant d’une créature sylvestre agressive portant le même nom [Voir le bestiaire], mais restait ferme et sûr. Il possédait deux longs mats et une plateforme surélevée accessible par une échelle permettant à une personne de voir dans une longue portée. S’il n’y avait pas de brume, bien sûr. Lorsqu’ils franchirent la passerelle, Denil demanda à Ryxem d’y monter souvent pendant la traversée afin d’anticiper la venue d’éventuels monstres aquatiques.

Il y avait quatre marins qui les saluèrent rapidement avant de continuer les préparatifs avant le départ.

« Il y a trois cabines utilisées pour les dortoirs, répliqua Denil. Abram, Sid, Nælar et Zep logeront dans la première. Vous occuperez la seconde, et Dan et moi dormirons dans la chambre du capitaine. »

Le local de Ryxem, Rasion et Tigork était ridiculement petit. Un mètre séparait les lits muraux, uniquement composés de mailles métalliques sur lesquels il y avait des matelas de paille. On y trouvait quatre places si on comptait le lit double du fond pour deux.

« Je vous laisse y déposer vos effets personnels. » dit le capitaine lorsque les trois futurs occupants y jetèrent un coup d’œil.

Quelques minutes plus tard, quand tout le monde fut réunit sur le pont, il reprit la parole :

« J’aimerais maintenant que vous choisissiez une place sur laquelle vous resterez durant le trajet, prêts à défendre le navire. Juste deux choses : Ryxem, vous ne devrez pas vous éloigner de l’échelle conduisant à la haute plateforme ; et Tigork, vous resterez près de Dan et l’éloignerez de la menace s’il y a danger. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rasion Traquemort
Missionaire Secret
avatar

Nombre de messages : 180
Âge : 23
Localisation : Nord-est d'Andaros
Emploi/loisirs : FAIRE DU SKI FREERIDE ! Poudreuse et sapins à gogo !
Date d'inscription : 27/08/2009

Fiche Perso
Niveau:
2/10  (2/10)
Expérience:
95/100  (95/100)
Données:

MessageSujet: Re: Les Brumes du Génésus [Quête, première partie]   Ven 23 Oct - 14:39

Rasion avait franchi la passerelle du " El Popolo " et avait salué d'un ton amical les occupants du navire pressés de s'occuper des préparatifs. L'embarcation demeurait robuste, avait l'apparence fiable, en bref le "El Popolo" était de bien meilleur qualité que les anciens navires que Rasion prenait en tant que vigie. Et puis dorénavant, le dénommé Ryxem occupait cette fonction. Décidemment, il se félicitait d'avoir accepté la mission.

Il poussa la porte de sa chambre, ou plutôt de leur chambre. Cette dernière était vraisemblablement minuscule, tout juste dotée de " lits " constitués grossièrement de maille de fer recouverte par de la paille. Un plus grand lit occupait le fond de la pièce. De toute façon, c'était mieux que la maigre cabane de bois qui tanguait en haut du mât...

« Je vous laisse y déposer vos effets personnels. » dit le capitaine en fermant la porte d'entrée d'un bruit sec.

Rasion se tourna vers ses nouveaux compagnons, qui restaient immobiles et balayaient la pièce de leurs regards. L'humain le regarda d'un air dédaigneux et méfiant. Ses pupilles n'étaient pas normales, elles luisaient d'un éclat surnaturel. En désignant les deux lits muraux d'un coup d'oeil, Rasion prit la parole :

" Je vais prendre l'un des lits muraux. Tigork, si tu me permet que je te tutoie, je te laisse le double lit au fond. Il supportera ta lourde carcasse. "

Après avoir déposé ses affaires, Rasion quitta la pièce d'un pas silencieux et agile, laissant ses deux compagnons déballer leurs affaires.

L'elfe noir se promena sur le pont du navire. Le Capitaine Denil et Dan devaient être eux aussi occupés à disposer de leur chambre, puisqu'ils n'étaient pas là. Abram, Sid, Nælar et Zep demeuraient absents. L'elfe regarda les cordes noueuses du navire, entrelacées pour faciliter l'ascension jusqu'au mât. Rasion se résolut à aller grimper tout en haut, pour s'entraîner. Il s'élança et s'aggripa au filet de cordes, puis il monta tout en haut du mât à une vitesse prodigieuse, ses mains ne lui faisaient aucun défauts, elles semblaient animées d'une vie propre. Il se permit même de faire quelques acrobaties, faisant jouer toutes ses articulations et ses muscles.

Une fois arrivé en haut, l'acrobate avait vu sur la mer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tigork Frostgard
Spécial
avatar

Nombre de messages : 423
Âge : 23
Date d'inscription : 29/11/2008

Fiche Perso
Niveau:
1/5  (1/5)
Expérience:
90/100  (90/100)
Données:

MessageSujet: Re: Les Brumes du Génésus [Quête, première partie]   Ven 13 Nov - 20:06

L'"Elpopolo" était un joli bateau, construit en bois de suglantier, il était plutôt effilé et bas sur l'eau, deux qualités qui, outre une certaine dimension esthétique chère à Tigork, étaient souvent révélatrices de bonnes performances. C'était une jolie goélette et Tigork se dit qu'il allait prendre plaisir à voyager dessus.
La passerelle plia légèrement sous le poids du massif léonin quand ils la franchirent, mais elle n'émit aucun craquement. Tigork remarqua qu'elle était bien entretenue et en excellent état, comme le reste du bateau d'ailleurs...

Quatre marins s'affairaient sur le pont en effectuant les préparatifs du départ. Il s'agissait de robustes humains qui connaissaient visiblement leur boulot. Ils les saluèrent rapidement avant de continuer la visite. Le capitaine montra leur cabine à ses passagers avant de s'éclipser pour les laisser s'installer. Les lits semblaient rustiques, et le matelas de paille ne semblait pas très confortable. Enfin ! Il n'allait pas faire la fine bouche, et prendrait ce qu'il y avait.

«- Je vais prendre l'un des lits muraux. Tigork, si tu me permet que je te tutoie, je te laisse le double lit au fond. Il supportera ta lourde carcasse. »

L'elfe noir semblait observateur, bon voleur sans aucun doute... Il allait falloir surveiller sa bourse.
Tigork déposa donc son sac sur le plus grand lit, tandis que les deux autres s'installaient sur les petites paillasses murales. L'elfe noir sortit très vite, et l'ouïe accrue du léonin entendit ses pas légers sur le pont jusqu'au bastingage, puis, plus rien... Pourtant, il ne s'était pas jeté à l'eau, on aurait entendu le plongeon. Tigork, curieux monta voir ce qu'il en était. Arrivé sur le pont, il ne trouva d'abord pas trace de l'elfe, puis, il entendit une respiration précipitée au dessus de lui et leva la tête pour découvrir Rasion tout en haut du mat en train de regarder la mer. Avisant le capitaine Denil qui s'approchait de Tigork en compagnie de Dan, L'elfe descendit à toute vitesse, et Tigork entendit l'humain... Ryxem, monter.

«- J’aimerais maintenant que vous choisissiez une place sur laquelle vous resterez durant le trajet, prêts à défendre le navire. » Commença le capitaine. « Juste deux choses : Ryxem, vous ne devrez pas vous éloigner de l’échelle conduisant à la haute plateforme ; et Tigork, vous resterez près de Dan et l’éloignerez de la menace s’il y a danger. »

Tigork chercha l'adolescent du regard, et lui adressa un signe de tête. Il allait falloir le briefer sur la tactique de combat du léonin, et sur ce qu'il aurait à faire en cas d'affrontement.
Après avoir signifié son assentiment, Ryxem de dirigea vers les haubans et entreprit leur escalade afin de s'habituer au poste qu'il allait occuper.
Rasion, lui allait sans doute se balader un peu partout afin de trouver les meilleurs angles d'attaque.

Enfin, une fois les positions de combat définies, le capitaine leur présenta Nælar, Sid, Abram et Zep, les quatre marins, et Tigork fit savoir qu'il les aiderait volontiers dans leurs tâches, s'ils en avaient besoin.
Les préparatifs terminés, Zep largua les amarres, et le fin voilier sortit du port, poussé par la légère brise qui se levait en cette fin de matinée ensoleillée de nausica.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryxem
Spécial
avatar

Nombre de messages : 500
Âge : 23
Localisation : Just behind you...
Emploi/loisirs : Kill people to earn money.
Date d'inscription : 15/11/2008

Fiche Perso
Niveau:
4/5  (4/5)
Expérience:
15/100  (15/100)
Données:

MessageSujet: Re: Les Brumes du Génésus [Quête, première partie]   Sam 14 Nov - 11:04

"Il y a trois cabines utilisées pour les dortoirs, répliqua Denil. Abram, Sid, Nælar et Zep logeront dans la première. Vous occuperez la seconde, et Dan et moi dormirons dans la chambre du capitaine.", avait annoncé Denil après leur montée sur le fier navire Elpopolo, en montrant du doigt quatre marins robustes qui devait connaître leur métier. Il invita ensuite les trois inconnus à le suivre, ce qu'ils firent. Ils les mena devant une porte de bois qui permettait d'accéder à leur chambre, qui était, il fallait l'avouer, un mouchoir de poche rétréci et écraser par une meute de Léonins obèses. En bref, c'était petit, et Ryxem se demandait presque si Tigork n'allait pas se prendre le plafond toutes les cinq minutes.

"Je vous laisse y déposer vos effets personnels.", dit alors Denil avant de partir. Ryxem regarda d'une part et d'autre de la chambre. En fait, il n'eut même pas besoin de bouger les yeux. Il voyait la totalité de la pièce sans faire ciller son regard. Pitoyable. L'Elfe Noir, accompagné de son ridicule air sournois, fit une remarque qui éveilla la curiosité de Ryxem : il proposa a Tigork de dormir sur le lit "normal" qui serait le plus apte a soutenir son corps lourd. C'était une fine remarque, une remarque de quelqu'un qui passe son temps à observer... Et qui le fait bien. Très bien. C'était plus quelqu'un comme Ryxem, un manipulateur voleur sans foi ni loi. Et les scrupules n'en parlons même pas... Le mercenaire laissa s'échapper un petit rire insonore, avant de poser sa sacoche de cuir, son arbalète et ses flèches sur son lit. Il posa aussi sa pèlerine. Il ne voulait pas trop attirer l'attention sur le pont avant que le bateau ne soit en mer, aussi il avait opté pour le poignard discret, caché dans sa manche. Il monta sur le pont, où Denil et l'insupportable Dan les attendaient, eux et l'équipage.

"J’aimerais maintenant que vous choisissiez une place sur laquelle vous resterez durant le trajet, prêts à défendre le navire. Juste deux choses : Ryxem, vous ne devrez pas vous éloigner de l’échelle conduisant à la haute plateforme ; et Tigork, vous resterez près de Dan et l’éloignerez de la menace s’il y a danger."

Ainsi, Ryxem aurait le poste chiant. Cependant, Denil suivait son conseil : il commandait de façon intelligente. Plus près de la plateforme, Ryxem pourrait tirer plus rapidement, et pas totalement dessus, il éviterait les blessures, que son corps mince ne supporterait pas. Il dit alors, en réponse au Capitaine :

- "Ce sera fait monsieur."

Et le navire partit du port. Vers la Baie des Brumes. Vers l'inconnu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Nombre de messages : 135
Date d'inscription : 04/08/2009

Fiche Perso
Niveau:
0/0  (0/0)
Expérience:
0/0  (0/0)
Données:

MessageSujet: Re: Les Brumes du Génésus [Quête, première partie]   Sam 14 Nov - 14:47

Hors Jeu : Attention Tigork, tu as fait une incohérence. Je cite :

PNJ a écrit:
ce bateau n’avait pas été construit en suglantier, un bois très cher mais solide et provenant d’une créature sylvestre agressive portant le même nom, mais restait ferme et sûr.
Tigork Frostgard a écrit:
L'"Elpopolo" était un joli bateau, construit en bois de suglantier

----------------------------


A vos postes ! cria Denil aux quatre marins qui s'empressèrent de vaquer à leurs taches. Quelques minutes plus tard, il dit : Larguez les amarres ! Et souquez ferme ! Alors la corde qui le retenait au quai fut détachée, l'ancre tirée, et au gré de l'eau plate Le bateau ainsi s'arracha de la place qui lui était attribuée.

Par chance il y avait peu de circulation maritime pour l'instant ; la plupart des navires étaient partis plusieurs heures auparavant, à l'aube. Nous étions alors en début d'après-midi, et le port, rempli uniquement de bateaux faisant escale et de navires en réparation, laissa facilement El Popolo en sortir.

Une demi-heure plus tard, la capitaine interpella Tigork pour lui demander de lui laisser Dan quelques instants. Après avoir rappelé aux trois compagnons de rester à leurs postes, les deux humains s'engouffrèrent dans la chambre du capitaine.
- Tu l'as ? demanda aussitôt Denil.
- Il est bien gardé dans la-dite salle, assura l'adolescent.
- Bien.
En retournant sur le pont, le vieil homme annonça :
Il est temps de préparer à manger !

[Hors Jeu : Le topic est terminé. Rasion tu dois poster la suite de la quête dans ce sous-forum.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Brumes du Génésus [Quête, première partie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Brumes du Génésus [Quête, première partie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans les brumes du Paradis [Flash Back]
» Les Brumes d'Avalon
» Les Brumes d'Erebos
» La Dame de Brume
» Le WvW : c'est quoi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Linoa :: Dellura :: Baie des Brumes :: Archeros-
Sauter vers: