Jeu de rôle Médiéval-Fantastique
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Amaranth, la veuve noire [TERMINEE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amaranth Sinister
Guerrier
avatar

Nombre de messages : 231
Âge : 25
Date d'inscription : 17/09/2009

Fiche Perso
Niveau:
2/10  (2/10)
Expérience:
50/100  (50/100)
Données:

MessageSujet: Amaranth, la veuve noire [TERMINEE]   Ven 18 Sep - 12:48

~°~Amaranth Sinister~°~

    Prénom : Amaranth

    Nom
    : Sinister

    Nom de code
    : La Veuve Noire

    Âge
    : 31 ans

    Race
    : Humaine

    Classe : Guerrière

    Compétences :
    - Combat à mains nues : 0
    - Maîtrise d'une arme : 3 (Epée fine à double tranchant)
    - Ambidextrie : 1
    - Résistance : 2
    - Agilité : 4

~°~A Quoi Ressemble-t-elle?~°~


    De longs cheveux noirs, raides et coupés en pointe relevés par une coiffe riche et précieuse ornent un visage harmonieux et soigneusement étudié. Son regard vous enchante d'un simple croisement, deux yeux asymétriques de par leur couleur (l'un est brun, l'autre violet) et paraît tout à fait en décalage avec le reste de son visage, un petit nez et un menton taillé en pointe. Un tatouage léger et d'une couleur sanguine orne sa joue, le signe d'appartenance à sa famille, il est reproduit en plus grand sur son épaule et son bras droit, prenant, de loin, l'apparence d'une brûlure. D'une taille respectable, et même plutôt élevée pour une jeune femme de son milieu social, elle est mince comme tout et très propre sur soi. Jamais on ne la voit négligée ou bien pire! Combattre à mains nues. Sa hantise, la honte de toute jeune femme selon elle. Oh elle a bien une épée, mais combattre à la lame a une certaine classe, et pour cause : chez elle tout est question de style. Cela lui apporte bien des ennuis, de vouloir combattre avec élégance, mais elle s'en fiche, elle peut bien se le permettre. Amaranth est toujours richement vêtue, car ici comme partout, elle cherche le meilleur. Une armure près du corps à première vue peu couvrante, mais en réalité très efficace, brodée de fils d'argent et tenue par une carcasse justement en argent incrusté de rubis supposé éloigné les forces du mal, puis vient son par-dessus, une sorte de Kimono en soie richement décoré cachant entièrement son armure lorsqu'il est fermé. Elle porte toujours son fourreau à sa taille, et rechigne à sortir son épée lorsque ce n'est pas nécessaire. Ajoutons enfin que, quelles que soient les circonstances, Amaranth est une femme de grande classe.


~°~Comment Se Comporte-t-elle?~°~


    Exigeante en tous points, futile pour certains, Amaranth est une personne des plus difficiles à vivre. Elle rechigne, se plaint, exige même lorsqu'elle n'est pas en position de le faire, et se comporte par conséquent, même à 31 ans, comme une enfant gâtée et pourrie par son éducation. C'est une de ces jeunes femmes qui ne fait que ce qu'elle veut et lorsqu'elle le veut, on ne peut pas tellemetn lui faire confiance d'ailleurs, car d'un côté elle vous adore, mais dans votre dos elle vous méprise, pire encore! Soyez sûr qu'elle soit une alliée avant de lui confier quoi que ce soit, elle est largement capable de vous tuer à votre insu alors que vous avez le dos tourné et de s'enfuir avec ce que vous lui avez confié. Un défaut remarquable chez cette jeune femme, c'est sa franchise. Franchise non pas dans le sens où elle dit toujours la vérité, mais franchise quant à ce qu'elle pense des gens. Après tout, quand on est riche et haut placé, pourquoi prendre la peine de rester poli? Un sac d'or et l'offense est oubliée, on peut récidiver.


~°~Sa Relation Avec Les Autres~°~


    Aussi exigeante avec elle qu'avec les autres, approcher Amaranth est une affaire des plus complexes. Elle est d'une hypocrisie sans borne, dans le sens où les défauts des autres la répugnent, alors qu'elle-même en est remplie à un point peu avouable. Ce qu'elle déteste justement par dessus tout, c'est qu'on lui mente. Elle ne prend jamais de gant lorsqu'elle donne son avis et vous balance souvent son avis de but en blanc, ne se souciant pas des conséquence. Gare à vous si vous la fâchez! Elle peut être TELLEMENT insupportable que vous supplierez votre mère de vous ramener d'où vous venez. Amaranth est ce qu'on peut appeler une fanfaronne. Oui, elle a certaines aptitudes à l'épée, mais non elle n'est pas une experte, et bien souvent il suffit qu'elle sorte sa lame pour éloigner un pauvre type un peu trop insistant, et cela lui monte à la tête d'une façon... plutôt gênante. Soyons clairs, elle méprise tout le monde, à part peut-être elle-même, et ne peut s'empêcher d'être acide et provocatrice dans tout ce qu'elle fait avec les autres.
    Si en revanche vous parvenez à vous en faire une amie, alors vous êtes sûr que jamais elle ne vous trahira... tant que vous servirez correctement ses intérêts. Les amis se font rares, et ils sont d'autant plus précieux pour elle, être dans son coeur revient à être sous son aile.



~°~Son Histoire~°~


    Amaranth est née dans une riche famille marchande de Lenastel, dans la région de Zagorne. Cette information, pouvant à tout hasard figurer sur un passeport quelconque est en réalité capitale pour comprendre comment elle a évolué au cours de sa vie. Après tout, il n'y a pas de gène de la richesse ou de la prétention non! Son patrimoine de vantardise, elle ne le tient qu'à son éducation de gosse de riche et ses parents qui la gâtaient trop.

    Lucius et Lyse Sinister avaient toujours vécu dans la grande ville de Lenastel, respectivement fils de grand forgeron et fille de marchand d'arme, ils ne pouvaient que s'entendre lorsque leurs professions vinrent à les rapprocher. Et de profession en rapports amicaux, ils en vinrent le plus naturellement du monde à se marier. Les affaires allaient bon train, ce mariage fit un boum d'enfer. Lucius et son père forgeaient à longueur de temps, et Lyse, elle vendait à tour de bras et à prix d'or des lames de qualité. Aussi, également le plus naturellement du monde, et alors que leur fortune commençait à être plutôt remarquable, Lyse tomba enceinte. L'histoire heureuse d'un couple modèle et, de pus, riche.

    A cette époque, le commerce battait son plein, et la mode à Lenastel était de donner à son fils ou sa fille le nom de la marchandise qui se vendait le mieux. C'est ainsi qu'entre Bague en Argent, Fusil ou Amaranth, la petite fille fut baptisée de ce dernier nom de céréale. Car contrairement à ce qu'on peut croire, l'Amaranth n'est pas seulement une feuille ou une fleur, c'est avant tout un aliment. Nommée de façon comestible donc, Miss Sinister fréquenta très tôt le milieu bourgeois de Lenastel, entourée chaque matin de bonne femmes allant de la frêle mémé à la grosse boulangère qui venaient s'extasier sur son visage poupon.

    Le jour où elle ouvrit les yeux pour de bon, la catastrophe arriva. Ce bébé-là, contrairement aux autres, avait mis bien du temps à exposer ses prunelles au soleil agressif pour ses petits yeux, et lorsqu'enfin la paresse la quittant lui laissa cette occasion, elle mortifia d'horreur tout un chacun. Elle était anormale. Lyse trouva cela magnifique, Lucius en fut tellement choqué qu'il lui interdit de sortir. Mais le mal était déjà fait, et la nature avait doté cette petite pouponne de deux yeux asymétriques. Oh, pas difformes pour le moins du monde non! Mais différents l'un de l'autre. L'un était violet, l'autre brun, autrement dit, même les chats aux yeux verrons n'avaient pas cette marque particulièrement... étrange de différence de coloris.

    Lyse, révoltée par le manque de soin que son maris offrait à sa fille pour un "petit problème de couleurs" s'en fut trouver les plus compétentes nourrices et les meilleurs précepteurs pour apprendre à sa fille le mieux du monde comment vivre, à défaut de lui révéler que son regard était difforme. Ce fut chose faite, atteignant l'âge de 4 ans, Amaranth était entourée d'une ribambelle d'amis- tous payés par ses parents bien sûr- d'une nurse et d'un maître d'école qui s'arrachait les cheveux face à sa perspicacité.

    Elle était d'un acide adulte, d'une intelligence rare, mais surtout d'un égoïsme, égocentrisme et d'une prétention sans bornes. Ce qu'elle voulait elle l'avait, elle pouvait passer son temps à fainéanter ou bien même dormir sans que personne n'y trouvât rien à redire. Car après 16 ans passés sur cette terre, et malgré son regard étrange, elle était devenue une jeune femme des plus gracieuses et belles qui soient.

    La danse était sa passion, et il se trouvait également que la danse était la passion de bien des hommes. En fait, ils trouvaient cet intérêt soudain dans cet art peu pratiqué par les guerriers forts aux armes lourdes plus dans les danseuses que dans la danse en elle-même, et d'un côté, cela se comprenait. Les 18 ans atteints, rien n'allait plus, il fallait absolument qu'elle se marie. Il était inconcevable et tout à fait honteux pour ses parents que la belle Amaranth finisse vieille fille alors que leur entreprise ne demandait qu'à fleurir en association avec n'importe quelle autre qui ait un beau parti. Innocente encore dans son jeune âge, Amaranth fut une bonne fille et ne rechigna pas le moins du monde lorsqu'on lui présenta son futur époux.

    Il s'appelait Dorian, et c'était un homme d'une élégance et d'un raffinement peu égalés. Il lui plut dès qu'elle le vit, il était grand, et ses cheveux longs et soigneux, son costume impeccable et sa stature même l'entouraient d'une aura de richesse et d'intelligence. Amaranth ne fut pas déçue, à 18 ans et au bras de son époux, elle était la femme la plus heureuse qu'on eût jamais vu. Mais comme tout portait parfait, celui-ci finit par se ternir. Et pas de la plus sympathique façon qui soit.



***
ATTENTION POUR LES PLUS JEUNES, CETTE PARTIE DE L'HISTOIRE CONTIENT UNE PARTIE RELATIVEMENT GORE BIEN QUE PEU DETAILLEE, AMES SENSIBLES S'ABSTENIR.



    A l'occasion de la fusion des maisons Sinister et Dellacorte, une arme unique avait été créée. Les Sinister étaient les forgerons et marchands d'armes les plus compétents du pays, les Dellacorte des orfèvres et graveurs d'exception. Aussi, la lame unique fut forgée, décorée et enchantée pour célébrer leur union. Le travail fut titanesque, la quantité de matériaux hallucinant mais finalement, au bout d'un mois d'acharnement sur de l'argent en fusion, Tranchant Divin fut forgé. On avait demandé à un magicien de seconde zone-pour limiter les frais- de rendre la lame plus tranchante, on ne fut pas déçus, les deux côtés de la lame étaient tellement taillés qu'on aurait pu y couper un cheveu dans le sens de la longueur. Mais ce sort n'était qu'une stupide petite protection de plus, rien de bien important. Une fantaisie de riche dirons-nous, et le nom présomptueux que donnèrent les Sinister à la lame ouvragée par leurs soins et ceux des Dellacorte ne reflétait que bien cette tendance au ridiculement grand.

    La lame fut offerte à Dorian, il n'en aurait pas l'utilité, mais un peu de vantardise ne nuisait à personne, et puis une lame de cette qualité et de cette allure ne pouvait qu'éloigner rapidement les gêneurs. Cependant, et contrairement à toute attente, Dorian ne s'en servit pas pour obtenir des accords commerciaux non. Il sortait sa lame dans de grandes tavernes, des hôtels particuliers, ou bien dans les théâtres, les opéras, divers endroits et autres lieux où se trouvaient d'innombrables... femmes.

    Amaranth faisait semblant de ne rien voir. Une chose était sûre, elle aimait Dorian, et le simple fait de l'avoir à ses côtés lui suffisait, même si dans son dos il disait en aimer d'autres. Mais cet acharnement qu'il avait à se montrer au bras de diverses et variées dames de compagnie, courtisanes ou autres bourgeoises en manque de sensations ne la poussaient qu'à mieux faire son travail, se surpasser et s'embellir. Ses 22 ans atteints, Amaranth était d'une beauté telle qu'elle en ternissait celle de son coquet de maris. On l'admirait, la complimentait, elle était fière d'elle et petit à petit se rendait compte qu'elle n'agissait que par égoïsme et fierté. Jamais elle n'avait voulu convaincre Dorian de revenir, elle cherchait seulement à se prouver qu'elle était mieux que toutes ces femmes. Et elle venait de s'en convaincre.

    Là aurait pu s'arrêter notre histoire, Amaranth aurait pu se séparer de ce parasite qui lui servait d'époux et faire fortune dans la vente d'armes, elle aurait pu se trouver un riche bourgeois fidèle et à l'agonie pour hériter de sa fortune et se mettre en quête de son amour éternel... Oui, elle aurait pu vivre heureuse et avoir beaucoup d'enfants, mais voilà, lorsque l'orgueil et la déception nous ronge, on a souvent du mal à réfléchir calmement et posément devant la provocation extrême. Ce que la conscience peut volontairement ignorer, la vue ne peut que l'assimiler. Et ce fut justement ce qui arriva.

    Il était tard. Amaranth rentrait d'une journée de marche pour récolter des matériaux à bas prix aux colleporteurs dans les environs de Lenastel, elle avait également acheté un bouquet de fleurs à mettre sur sa table de nuit, son cadeau puisque personne n'en faisait. Arrivée devant la porte de l'arrière boutique, elle avait posé les fleurs dans un vase et jeté son sac près de la porte. La lumière était allumée, il y avait quelqu'un. Avec un petit rictus amer, elle pensa que son Dorian était rentré, ce qui ne l'étonnait pas. En poussant légèrement la porte de sa chambre, elle resta figée sur place, sa main remonta jusqu'à sa gorge pour étouffer un hoquet d'horreur. Cette fois-ci, Dorian avait vraiment fait peur.

    Oh, elle comprenait qu'il veuille voir du nouveau avec d'autres femmes... séparémment. Enfin, qu'il veuille un peu d'exotisme, de fantaisie, de liberté et de nouvelles expériences, mais ça, jamais elle n'aurait pu l'imaginer. Une rage telle qu'elle n'en avait jamais connu lui monta à la tête devant non pas une, ni deux, mais bien quatre femmes, avachies dans son lit conjugal, et en pleine... débauche avec SON homme. Amaranth réfléchit froidement. La rage lui coupait tout sentiment de culpabilité. Toute envie, sinon celle de tuer passait à la trappe.

    La porte s'ouvrit en grinçant, le plus lentement du monde. Dorian, qui pour le coup avait les yeux bandés ne vit rien venir. La gracieuse Amaranth s'empara de Tranchant Divin d'une poigne ferme et déterminée. La plus jeune des femmes hurla, à l'unisson avec la furie vengeresse qui abattit son arme sur son épaule et la trancha largement. Les hurlements se firent stridents, Amaranth se redressa et coupa la tête à deux autres alors que Dorian se débattait comme un diable en boîte pour qu'on le détache. Peine perdue, rien n'y fit. Ce ne fut que lorsque l'odeur métallique de sang lui monta aux narines qu'il comprit qu'il était trop tard.

    On lui leva son bandeau. Ou plutôt, Amaranth lui leva son bandeau. Dans ses yeux se lisait toute la haine qu'elle avait enfoui au plus profond d'elle même tout ce temps. Impuissant, son époux fixait la scène de massacre de la chambre, ébahi et terrorisé.

    "Vengeance." susura son épouse. "Douce vengeance mon cher."

    Et dans son dernier accès de folie, elle arracha l'objet du délis à son propriétaire alors qu'il hurlait à s'en déchirer les cordes vocales. Pour le faire taire, elle enfonça la pointe de sa lame entre ses côtes, et, elle l'espérait, droit dans son coeur.

    Vengeance était faite.
    Amaranth essuya dans les draps son arme ensanglantée, cloua son trophée sur la porte de la boutique et disparut.
    Pour toujours? Non. Depuis cinq ans, elle erre sur Neiliona, sa lame vengeresse à la taille, son air suffisant sur le visage, et sa plaie béante au coeur. Vengeance, sa nouvelle raison de vivre.


~°~Hors Jeu~°~



    Avez-vous lu la Charte ? Evidemment que non... ben si, "en tant que bonne Neilionenne" hein?

    Est-ce votre premier compte ? Non, c'est mon second compte, mais l'ancien est à la trappe alors c'est comme si

    D'où connaissez vous le forum ? De mon ancien compte =)

    Vous pouvez aussi nous parler un peu de vous (seulement si vous le souhaitez bien sûr)
    Nan, zveux pas.



--------------> Validé par Ventus


Dernière édition par Amaranth Sinister le Sam 19 Sep - 12:00, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rasion Traquemort
Missionaire Secret
avatar

Nombre de messages : 180
Âge : 23
Localisation : Nord-est d'Andaros
Emploi/loisirs : FAIRE DU SKI FREERIDE ! Poudreuse et sapins à gogo !
Date d'inscription : 27/08/2009

Fiche Perso
Niveau:
2/10  (2/10)
Expérience:
95/100  (95/100)
Données:

MessageSujet: Re: Amaranth, la veuve noire [TERMINEE]   Ven 18 Sep - 18:28

Tu ne l'as pas terminé, mais je te souhaite déjà la bienvenue ; )

Ou plutôt un bon retour. ( ça se dit ça??? ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amaranth Sinister
Guerrier
avatar

Nombre de messages : 231
Âge : 25
Date d'inscription : 17/09/2009

Fiche Perso
Niveau:
2/10  (2/10)
Expérience:
50/100  (50/100)
Données:

MessageSujet: Re: Amaranth, la veuve noire [TERMINEE]   Sam 19 Sep - 11:04

Et voilà, ma fiche est terminée ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doloxel Phyrexion
Mentaliste
avatar

Nombre de messages : 905
Date d'inscription : 15/11/2008

Fiche Perso
Niveau:
2/10  (2/10)
Expérience:
60/100  (60/100)
Données:

MessageSujet: Re: Amaranth, la veuve noire [TERMINEE]   Sam 19 Sep - 12:10

Bonne présentation ^^ Je ne vois aucun problème.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amaranth, la veuve noire [TERMINEE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amaranth, la veuve noire [TERMINEE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Veuve Noire du Nord - Isaline Cerwyn
» La Veuve Noire
» [VIème Tournoi]16è de Finale: Veuve noire VS Alraune, l'ennivrante beauté vs l'envoutant Sorcier
» Ellvìra ∞ La Veuve Noire
» Resumé de New Order par la veuve Noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avant de jouer :: Présentation de vos personnages :: Fiche Personnage Validée-
Sauter vers: