Jeu de rôle Médiéval-Fantastique
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Au Milieu des Ruines [Quête]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Amaranth Sinister
Guerrier
avatar

Nombre de messages : 231
Âge : 24
Date d'inscription : 17/09/2009

Fiche Perso
Niveau:
2/10  (2/10)
Expérience:
50/100  (50/100)
Données:

MessageSujet: Au Milieu des Ruines [Quête]   Sam 3 Oct - 12:01



    La mort. La solitude est un bien grand mal dont on souffre tous un jour. On peut s'en délecter, la savourer après une journée épuisante passée à garder des enfants turbulents, ou bien la mâcher, la grignoter avec cette hantise qui nous dévore le coeur : est-ce que je vais rester seul longtemps? La crainte d'être seul, de mourir socialement, l'envie d'être seul, d'être oublié, tout cela au fond revient à une chose, disparaître. Devenir invisible aux yeux des autres, ne plus être soi, simplement... devenir. On peut agir dans l'ombre, se faire passer pour mort, ne paraître plus que coquille, se tasser, se faire oublier, s'effacer. La mort, c'était exactement ce que recherchait Amaranth à cet instant-là. Elle ne savait pas vraiment ce qui l'avait poussée à accepter cette quête qui en fin de compte ne lui servirait à rien. C'était un job bien en dessous de ses capacités, très mal payé et de plus totalement vain. A quoi pensait donc ce jeune homme? Qu'est-ce que c'était que aimer? Sa soeur, l'aimait-il? Alors dans ce cas, pourquoi allait-il demander de l'aide à des inconnus qui auraient tôt fait de rammener une fille quelconque puis de le supprimer pour prendre l'argent et s'enfuir? Il ne faut pas croire, les morts sont ceux qui profitent le plus de la vie, et en y réfléchissant, c'était peut-être ce qu'était venu chercher là Miss Sinister.

    Des débrits de météorite ravageaient le paysage de Yalvin, elle avait dû lourdement insister pour qu'un voyageur peureux accepte de la conduire jusque sur ces terres désolées et il avait d'ailleurs déguerpi aussitôt... comme elle comprenait pourquoi. Les terres de Yalvin n'étaient ni les plus belles ni les plus accueillantes qui soient, mais de leur temps de gloire, elles avaient un doux aspect marin de marchandise dans la bonne humeur. Le regard violacé d'Amaranth se perdait dans les plaines carbonisées, pleines de cendres et de larmes qu'était à présent cette île autrefois pleine de charme. Des cratères étaient visibles un peu plus loin, au aurait dit qu'un géant déchaîné avait jeté sur l'île ses jouets, jouant avec ses pinceaux de couleur grise, traçant des arabesques sur l'herbe tantôt calcinée, tantôt encore verte et bien là. C'était un paysage étrange, à son image tout compte fait. Yalvin avait souhaité mourir, et s'était comme exposée aux chutes qui l'avaient ravagée. Amaranth venait en faire de même. Seule, en kimono au milieu de ces terres désolées, elle perdait ses soupirs en se baissant sur ce qui avait pu être le terrain de jeu d'un enfant, le coin de repos d'un vieillard... l'étalage d'un marchand de poisson, ou d'un vagabond en quête de pigeon. Yalvin pleine de vie n'était plus, et pourtant l'espoir y subsistait.

    La jeune femme n'était pas sotte, elle savait ce pour quoi elle était là, et ce qu'elle devait trouver, mais elle n'était sûre de rien. Chercher un vivant parmi des morts, ou un cadavre parmi des ruines revenait en gros à tenter d'attraper un poisson avec les dents en plein torrent. Autrement dit, la tâche paraissait d'une difficulté tellement grotesque qu'elle lui passerait le temps. Elle aurait eu tout le loisir de se plaindre le long de cette île. Elle n'aimait pas cela. Ca ne lui ressemblait pas, de venir jouer la charitable auprès d'inconnus. Peut-être cherchait-elle à racheter sa faute? Mourir pour la bonne cause ou accomplir une bonne action, ça lui semblait être un marcher honnête. Si en plus elle était sensée recevoir une compensation financière, aussi maigre qu'elle pût être, ce serait parfait. Parfait, ou presque.

    Amaranth avisa une pierre non loin de là et s'y assit de façon très noble. Ses jambes croisées par dessous son kimono, sa lame rangée dans son fourreau, ses mains liées et savament posées sur son genou, elle se tenait droite comme un i, en attente d'un quelconque compagnon de quête qui l'aiderait à trouver la petite Anis. Qui sait, peut-être le Destin l'avait-il poussé à venir se repentir de ses fautes pour lui donner un nouvel élan. Peut-être ne devait-elle que mourir et le faire dignement, en sauvant une vie. Dans tous les cas, elle semblait avoir hâte, et trépignait en silence sur son rocher, tel un guerrier spartiate avant d'affronter un perse.




Dernière édition par Amaranth Sinister le Jeu 8 Oct - 20:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xarog Blazzarius
Dragon
avatar

Nombre de messages : 560
Âge : 25
Date d'inscription : 14/11/2008

Fiche Perso
Niveau:
2/20  (2/20)
Expérience:
0/100  (0/100)
Données:

MessageSujet: Re: Au Milieu des Ruines [Quête]   Lun 5 Oct - 20:07

Manor Terenkhil... C'était la personne que Doloxel et Xarog recherchait pour être guidé vers le lieu où la fille d'un dénommé Kelo serait peut être encore en vie. Depuis le premier jours de leur rencontre, un événement arriva sur Yalvin. Aussi imprévisible que destructeur pour la majeur partie du peuple de Neïliona. Tous ce dont il avait entendu de la part de l'humain télépathe,c'était l'arrivée d'une futur pluie d'étoile. Sauf qu'au lieu d'avoir un spectacle magnifique, comme le mot « étoile » pouvait le laisser supposer pour le dragon, ce fut un grand cataclysme. Un grand carnage... Il avait déjà vue se battre deux grands dragons, crachant des boules de feu dans plusieurs direction, mais c'était une bataille ridicule comparé à celle qu'à eu Yalvin face à cette pluie de roches incandescentes. Le dragon imaginait les cendres et les débris recouvrant tout Yalvin. Il n'avait pas très bien sentis ce qu'il avait éprouvé.. Ce genre d'évènement n'arrive pas tous les ans.

Xarog ne savait pas quoi faire face à ce qui venait d'arriver. En même temps il devait apprendre à s'intégrer dans ce monde, et pour cela il devait déjà offrir de l'aide. Ou en tout cas savoir l'offrir. C'est pour cela qu'à la première proposition de la part de Doloxel pour tenter d'aider, il donna son accord. Ils ne se connaissaient pratiquement pas, mais tous les deux allaient tenter d'aider cette fille. Le dragon avait accepté de laisser l'argent en récompense pour Doloxel.. Il ne savait pas quoi en faire, ni surtout, comment le transporter quotidiennement.

Par contre, malgré le fait qu'ils fassent route ensemble, le dragon ne voulait pas le transporter. Il préférait pour le moment ne pas avoir quelqu'un sur le dos, étant donné que « voler » c'est ce qui caractérise sa propre liberté. Cependant, en cas de besoin majeur, il le ferait quand même. Mais il n'avait jamais transporté quiconque, et ne sait pas si ses habitudes en vol était bonne pour un passager... vrille, virage serré, piquet vers le sol... ce n'est pas à ce genre de chose que sont habitués les humains.

Enfin, malgré ces quelques jours à côtoyer quelques humains et elfes... Xarog n'était pas encore prêt à s'intégrer dans ce monde des autres races. Mais pour l'heure, il ne réfléchissait qu'à une chose, où trouvait ce « Manor » afin de pouvoir tenter de sauver cette fille.

- «  Dit, tu ne penses pas que, si on croise cette personne, tu devrais engager la discussion en premier afin que je puisse venir sans l'effrayer? »

S'adressant à Doloxel pendant qu'il marchait, il se disait qu'il risquait de ne pas pouvoir remplir ses objectifs s'il effrayait leur guide. Le dragon savait bien qu'il n'était pas accepté dans les villes, et que la majorité des humains le craignait. Enfin, pas au point de détaler dés qu'il se trouve à moins de cent mètre de quelqu'un. Mais plutôt au point de ne pas trop accorder sa confiance à un dragon. Tous cela afin devenir un plat dans le dos..

Avançant vers Dénos, une ville portuaire assez ancienne se mit à penser à ce qu'il devrait faire. C'était la première fois de sa vie, que le dragon allait s'approchait si prés d'une ville. Alors évidement, il était un peu à cran.. Mais après ce cataclysme, les gens ne devrait pas trop faire attention à un dragon qui rode autour de la ville. Il ne devrait d'ailleurs plus y avoir beaucoup de monde sur Yalvin, beaucoup ont dû partir après cette catastrophe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neiliona-rpg.forumpersos.com
Ocea drynit
Spécial
avatar

Nombre de messages : 43
Localisation : partout et nulle part ^^
Date d'inscription : 02/08/2009

Fiche Perso
Niveau:
1/10  (1/10)
Expérience:
0/100  (0/100)
Données:

MessageSujet: Re: Au Milieu des Ruines [Quête]   Mar 6 Oct - 20:54

Océa était là, au dessus les ruines incendiée pas les météorites incandescentes .Yalvin, qui était réputée d’être une magnifique ile, était maintenant un lieu de désolation, de tristesse et de mort .Car bien de gens eurent trouvé la mort dans cette catastrophe .Elle se demandait ce que elle faisait maintenant, car elle avait bien acceptée la quête, mais ce n’était pas ca qui la chagriné la plus, c’était le fait d’être payée pour faire cette quête qui la gênait. Mais quand elle avait accepté, elle croyait que ca devait être moins grave que ca en avait l’air, mais maintenant, elle se morfondait de ca. Car la pluie de météorites avait fais changer des vies radicalement, Yalvin sera touché, mais Neiliona aussi, une nouvelle phase allai commencée, quelque chose de grand se préparai a l’horizon, mais Océa en avait peur, car comment savoir ce que c’est alors qu’il ne s’est pas passée, et c’est la ou résidait la question a tout.

Du haut, elle vit une forme rouge, qui marchait dans les cratères allant vers Dénos, d’après son « employeur », il y aura d’autres personnes pour son job, mais elle ne connaissait pas leurs noms.
Océa descendit en piqué en raflant les poussières de braise et de cendre, et se transforma en plein vol a quelques centimètres du sol, mais cependant suffisant. Elle était habillée d’une robe rouge feu. C’était sa nouvelle forme, mais elle n’y pouvait rien. Aussi, elle voulait des fois que, où se diriger pour Dénos, car elle était perdu, elle ne connaissait pas le coin. Elle vit alors le Dragon :

- Euh, excusez-moi, vous êtes ici pour la Quête ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doloxel Phyrexion
Mentaliste
avatar

Nombre de messages : 905
Date d'inscription : 15/11/2008

Fiche Perso
Niveau:
2/10  (2/10)
Expérience:
60/100  (60/100)
Données:

MessageSujet: Re: Au Milieu des Ruines [Quête]   Mer 7 Oct - 23:49

Doloxel regarda l'adolescente avec des yeux ronds. Après qu'il ait répondu à Xarog un vague « Mouais, éventuellement », cette dernière, arrivée de nulle part (il n'avait pas senti sa présence) venait de les aborder, le dragon et lui, en leur demandant s'il étaient venus ici pour « la quête ». Cette question de genre absurde l'avait étonné. Il s'imaginait sa réaction si, se baladant dans une ville, un inconnu arrivait face à lui pour lui demander s'il faisait partie de « la quête ». Certes, la situation était aujourd'hui différente, et l'endroit où il se trouvait était bien moins peuplé, mais il n'en trouva pas la question moins burlesque. Il y avait certainement des milliers de gens hors de Yalvin qui avaient envoyé une annonce d'au secours de leurs proches victimes de l'averse de feu. Enfin, Doloxel supposait que la jeune fille voulait parler de ce genre de mission. En tout cas, cela lui faisait beaucoup penser aux jeux de rôle grandeur nature auxquels il s'adonnait avec ses amis une dizaine d'années plus tôt.

Revenons un peu en arrière, au moment où notre héros (de ce post) et son fidèle compagnon... bon, enlevons « fidèle » et n'entrons pas dans le stéréotype. Bref, Doloxel avait vu Luna Kir partir (elle s'était rapidement remise en forme à ce qu'il remarqua) et Xarog et lui avaient fui sur un îlot non loin de la côte Yalvinienne pour être sûr d'échapper à la catastrophe. Une semaine plus tard, à peu près sûrs de leur sécurité, ils s'étaient rendus tous deux à Denos, et cherchèrent les scientifiques qui étaient partis de Tolvallis avec Doloxel. Leurs efforts furent vains : ils ne trouvèrent pas leurs traces. Alors finalement l'humain avait senti qu'il devait rentrer chez lui. C'était la seule manière de savoir s'ils avaient survécu ou non, car, si tel était le cas, ils seraient rentrés à leur ville natale. De plus, il n'avait plus rien à faire ici. Mais un problème subsistait : Doloxel n'avait pas d'argent. Xarog et lui décidèrent donc de participer à une de ces nombreuses missions de sauvetage pour que le trajet retour du Tolvallien pût être rémunéré. C'est ainsi qu'ils se rendirent une fois de plus à la l'ancienne grande cité portuaire. Et les voila donc devant cette jeune fille.

Doloxel était sûr qu'il aurait ri si le lieu et le moment n'exigeaient pas le contraire. Il lui demanda juste de quelle quête voulait-elle parler. C'est alors qu'il remarqua une silhouette blanche à quelque cent mètres du lieu où il se trouvait. Était-ce Anis Sinaab, la femme que le dragon et lui recherchaient ? Hmm... Il y avait peu de chance, car sinon elle aurait été occupée à crier à l'aide, ce qui n'était visiblement et audiblement pas le cas. Doloxel fit part mentalement à Xarog de toutes les impressions décrites plus haut, de l'étrangeté de l'adolescente à l'interrogation sur la nature de la personne à l'entrée de la ville.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Nombre de messages : 135
Date d'inscription : 04/08/2009

Fiche Perso
Niveau:
0/0  (0/0)
Expérience:
0/0  (0/0)
Données:

MessageSujet: Re: Au Milieu des Ruines [Quête]   Jeu 8 Oct - 13:05

Manor Terenkhil, honnête commerçant d'Eredaan, et fier membre de la tribu des Léonins du Dalverden, marchait d'un pas lent et lourd dans les alentours de Dénos. Le marchand - ce qui était bien rare pour un Léonin, avouons le - avait été envoyé par son ami d'enfance Kelo Sinaab pour retrouver la soeur de ce dernier, habitant a Yalvin. Etant plus guerrier et plus taillé au champ de bataille, il avait naturellement accepté la missive de son ami, et devait maintenant rencontrer des mercenaires qui devraient l'aider. Il venait d'échapper de justesse à une attaque d'habitants affamés et épris d'une folie tenace et persistante, et ne voulait pas risquer sa vie pour rien juste après avoir survécu à une mort atroce et présentant des moeurs cannibales. Voila pourquoi il était à la recherche de jeunes gens qui accepteraient de rechercher la jeune Anis en échange d'un quelconque pécule. Arrivant aux alentours de la plaine qui surmontaient la ville aujourd'hui dévastée, il entendit quelques voix susurrées par une voix d'une grande beauté, et ne pouvant provenir que de la gente féminine Elfique. Les quelques mots qu'il entendit furent :

- Euh, excusez-moi, vous êtes ici pour la Quête ?

Il ne pouvait y avoir qu'une seul "Quête" dans les environs, bien que le Léonin trouve la question d'une ambiguïté absolue. Il remarqua alors qu'elle parlait à plusieurs personnes, dont un Humain. S'approchant bien mieux grâce à la finesse et au pas de velours développé par les représentants de sa Race, il entraperçut une jeune femme drapée de tuniques soyeuses, un jeune humain tout ce qu'il y a de plus banal, une Elfe aux cheveux de feu, et un grand et majestueux Dragons aux écailles de braise. Tout d'abord impressionné par la taille de la bête, il constata qu'elle n'était pas agressive avec ceux qui l'accompagnaient, et que, par conséquent, Manor pouvait s'approcher. Il fut aussitôt débusqué par l'homme, qui semblait doué de capacités de perception qu'aucun autre humain ne semblait détenir. Il arrêta donc de vouter son dos, et s'approcha du groupe d'aventuriers. Ne voyant aucune réaction significative, il entreprit de se présenter, jugeant que c'était la meilleur alternative. Il s'avança donc, et, s'inclinant respectueusement devant ceux à qui il allait parler, prit la parole :

"Bonjour, voyageurs. Excusez moi, mais j'ai entendu votre conversation, bien qu'elle fut sommaire. Je me nomme Manor Terenkhil. Gente damoiselle, vous parliez d'une Quête ? Pourriez vous être plus explicite ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amaranth Sinister
Guerrier
avatar

Nombre de messages : 231
Âge : 24
Date d'inscription : 17/09/2009

Fiche Perso
Niveau:
2/10  (2/10)
Expérience:
50/100  (50/100)
Données:

MessageSujet: Re: Au Milieu des Ruines [Quête]   Jeu 8 Oct - 20:18


    Les minutes passaient... et la patience sur durement résolue d'Amaranth s'effritait peu à peu. Sa pseudo conscience du Destin semblait perdre un lambeau à chaque seconde qui s'écoulait. Sa position de fière guerrière commençait à lui faire mal aux fesses, la roche était dure, et ses genoux s'endormaient alors que des fourmillements désagréables envahissaient ses mollets et ses épaules. En un mot comme en cent : elle commençait sérieusement à s'impatienter. Alors qu'elle était prête à se lever, dégainer son épée et massacrer un marchand pour calmer le sang bouillant dans ses veines, quelqu'un fit enfin son apparition. Quelqu'un... ou quelque chose.

    Haut d'au moins 3 mètres, et serti d'écailles noires et rouges, le dragon qui se trouvait devant elle n'avait... rien de commun. La jeune femme resta ébahie devant une telle créature... qu'on aurait pu qualifier de titanesque. Il semblait être accompagné par un jeune homme, enfin, jeune, tout est relatif, disons que cette monstruosité semblait avoir un maître. Amaranth avait bien entendu parler, entre deux ragots et trois comérages lors d'un dîner une rumeur selon laquelle quelques originaux s'étaient entichés de ces lézards géants, de ces dinosaures cracheurs de feu et en avaient même fait leurs alliés, leurs amis, leurs égaux. Stupide? Pas tant que ça, car à bien y regarder, cette créature pouvait être une sacrée aide dans bien des situations. Amaranth se redressa lentement, toisant la scène qui se déroulait sous ses yeux. Elle avisa une jeune fille fluette aux oreilles taillées en pointes, une elfe sans doutes, qui n'était pas des plus discrètes. Elle arborait une chevelure rousse qui tirait sur le pourpre et ne passait décidément pas inaperçue. Un feu follet ou un mamouth en rut aurait été plus discret. Elle semblait bruyante, animée et de plus... pas très fine.

    - Euh, excusez-moi, vous êtes ici pour la Quête ?

    S'était-elle réellement adressée à un DRAGON? Cette petite n'avait pas de tête... Amaranth retint un rire qui s'étrangla dans sa gorge sous la forme d'un gloussement moqueur, elle colla le dos de sa main à ses lèvres pour étouffer le bruit de sa méchanceté. S'ils étaient ses compagnons de quête, alors la fatalité du Destin allait être une petite partie de plaisir. C'allait être... amusant de chercher cette petite au milieu des décombres et des cadavres.

    Alors que la belle s'apprêtait à s'approcher du groupe pour le moins particulier, Amaranth fut coupée dans son élan par un nouvel arrivant. C'était un Léonin. Agile, souple et visiblement bien entretenu- son poil brillait comme celui des chats gras et lustrés qu'ont les dames de compagnie- il semblait pourtant à bout de souffle, sale et parsemé de brindilles, de poussière et surtout...extrêmement fatigué.

    "Bonjour, voyageurs. Excusez moi, mais j'ai entendu votre conversation, bien qu'elle fût sommaire. Je me nomme Manor Terenkhil."

    "
    Excusez-moi..." l'interrompit Amaranth. "Une quête? Manor?" Son visage s'éclaira. "Je suis votre homme, enfin, votre femme..."

    Elle s'avança à pas élégants vers le groupe pour le moins hétéroclite et après avoir passé une main aux ongles parfaitement manucurés dans ses cheveux propres, entreprit de s'incliner avec une grâce telle que son professeur de danse en aurait été fier.

    "
    Amaranth Sinister... et je suppose que vous êtes..." Elle avisa le dragon, l'elfe et le garçon. "Mes... compagnons."

    Instinctivement, elle se mordit la lèvre. Non, et définitivement non, ces gens-là ne lui donnaient pas confiance. Comment un dragon, un jeunot et une fillette pouvaient-ils être d'une utilité quelconque lors de ce genre d'entreprise? S'ils tombaient sur une hostilité supérieure en nombre -la faim justifie les moyens- ils étaient dans une mer... boue épaisse, noire et puante. Cependant, son habituel sourire prit place sur son visage, elle lança un regard ironique à la fillette qui décidément lui rappelait quelqu'un qu'elle avait déjà vu.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xarog Blazzarius
Dragon
avatar

Nombre de messages : 560
Âge : 25
Date d'inscription : 14/11/2008

Fiche Perso
Niveau:
2/20  (2/20)
Expérience:
0/100  (0/100)
Données:

MessageSujet: Re: Au Milieu des Ruines [Quête]   Sam 10 Oct - 16:24

[HRP ==> j'ai dû le poster à la va-vite...]

Xarog s'était lui même demandé pourquoi l'elfe qui venait d'arriver les avait interpellés directement à propos d'une quête. Ce n'était pas parce que le dragon était partie avec Doloxel pour une quête, que le premier qu'il croiserait ferait obligatoirement partie de la même quête. Le dragon écouta les propos de l'humain communiqué par télépathie, et approuva ses dires. Puis arriva un léonin plus grand que l'humain et l'elfe mais étant encore loin d'atteindre la taille du dragon. Lentement il s'approcha du petit groupe, avant de prendre la parole. Il s'agissait de Manor Terenkhil, la personne qui devait les guider pour aller chercher cette fille. Il semblerait bien que le groupe soit présent au complet.. Ou presque. La femme qui était assis sur un rocher se leva et s'approcha prestement des quatre autres avant de prendre la parole à son tour. Elle avait de long cheveu noirs et semblait préféré porter des vêtements élégants, et soyeux. Elle se nommait Amaranth. Voilà un groupe assez complet selon le dragon. Il n'avait encore, jusqu'à maintenant, participer à aucune quête. Bien qu'il ait déjà mené des explorations en solos, il ne savait pas si explorer un environnement en ruine présentait la même difficulté.

- " C'est exact. Je me nomme Xarog, et je suis moi aussi venue pour retrouver la fille de votre ami, Manor. " répondit-il.

Le dragon laissa Doloxel se présentait par la suite. Ce n'est pas à son habitue de présenter les autres. Cela fait bien quelques mois qu'il vit seul. La créature draconique se mit à inspecter chaque personnes présentent dans les moindres détails. Ses yeux intenses balayait de haut en bas l'elfe, le léonin et l'humaine. Il vérifiait la présence d'une quelconque arme et leur emplacement. Le dragon voulait éviter tous dangers. Pour une récompense, certains seraient capable de tuer ses compagnons pour récupérer à lui tous seul la récompense. Cela signifiait que même s'il faisait groupe avec eux, il n'accorderait aucune confiance jusqu'à ce qu'il soit certain de leurs objectifs. Silencieux, il redirigea son regard pesant sur le L'elfe, en attendant sa réponse par rapport à la question de Manor afin de connaitre par la suite les instructions sur la quête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neiliona-rpg.forumpersos.com
Ocea drynit
Spécial
avatar

Nombre de messages : 43
Localisation : partout et nulle part ^^
Date d'inscription : 02/08/2009

Fiche Perso
Niveau:
1/10  (1/10)
Expérience:
0/100  (0/100)
Données:

MessageSujet: Re: Au Milieu des Ruines [Quête]   Sam 10 Oct - 18:41

Un léonin apparut, son nom lui dit quelque chose, mais elle n’arriva pas a se souvenir ou elle l’avait entendu, Océa était la plus petite du groupe, et elle en avait quelque peu marre de sa infériorité de taille. Le Leonin lui posa une question, mais alors qu’elle allai y répondre, une nouvelle personne arriva. : Amaranth .Elle avait connue à la vallée des glyphes.
Océa avait l’impression que Amaranth ne l’avait pas reconnue, et pourtant, une fille ayant des cheveux orange feu, des yeux orang et rouge, ca ne s’oublie pas !!
Puis, le dragon parla

*Quoi, un dragon, ca peut parler ! Et bah, je ne croyais pas que ces lézards étaient des pipelettes …Aussi, ils ont des noms, normale quoi !…Je me coucherai moins bête ce soir, il faut déjà que je me couche*

Enfin, Océa mit en relation entre ce qu’avaient dit Amaranth et Xarog. Enfin, elle se souvenu que c’était ce certain Manor qu’ils devaient trouver pour le commencement de la quête.

-Euh, je parlais de la quête pour retrouver la file de votre amie.

Océa avait une illumination se souvenir, comme ca.

-J’ai l’impression que nous somme tous là pour cette même quête, alors, qu’attendons nous ?!
En fait, je me nomme Océa…Océa Drynit !
-Heureuse de vous rencontrer, et de te retrouver Amaranth
!!


Dernière édition par Ocea drynit le Mar 13 Oct - 16:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doloxel Phyrexion
Mentaliste
avatar

Nombre de messages : 905
Date d'inscription : 15/11/2008

Fiche Perso
Niveau:
2/10  (2/10)
Expérience:
60/100  (60/100)
Données:

MessageSujet: Re: Au Milieu des Ruines [Quête]   Sam 10 Oct - 22:55

Doloxel laissa glisser son regard sur la jeune elfe qui semblait excitée (toutes ses phrases étaient exclamatives ou interrogatives), puis sur l'humaine en kimono et au regard supérieur (il n'avait pas vraiment apprécié le ton dédaigneux qu'elle avait pris en prononçant le mot « compagnons »). Ses yeux s'arrêtèrent sur le Léonin. Il était sensé être Manor Terenkhil, l'ami de Kelo Sinaab envoyé par ce dernier pour retrouver sa sœur. Le Tolvallien en avait vaguement entendu parlé lorsqu'il avait accepté le contrat. Mais était-il vraiment celui qu'il prétendait ? Ayant déjà manqué de perdre la vie à deux reprise, Doloxel se montrait à présent plus méfiant envers les inconnus. De longues discussions avec Xarog avaient permis de vérifier qu'il ne lui était pas dangereux, voilà pourquoi il était resté avec lui après la catastrophe. Mais ces trois nouveaux personnages ne lui inspiraient guère confiance. Il ne s'en rendait pas compte mais personne ne lui aurait inspiré confiance. En effleurant l'esprit du léonin, il découvrit la véracité de ses paroles mais ne fut pas rassuré pour autant. En effet, sa condition physique laissait penser qu'il était plutôt fait pour combattre. Pourtant, n'était-il pas sensé être un marchand ? Était-ce une coïncidence, ou Doloxel devait le considérer comme une personne suspecte ? Se découvrant en plein conflit intérieur, il s'ordonna mentalement de se calmer et d'arrêter de porter des soupçons sur le léonin.

Mais ces derniers changèrent alors de cible : pourquoi n'avait-il pas réussi à sentir la présence de la fille, même à un mètre ? Il lui avait toujours semblé posséder une sorte de sixième sens (qui sait, c'était peut-être lié à ses pouvoirs psychiques) qui lui faisait sentir la présence d'une personne lorsqu'elle était juste derrière lui, mais cette elfe l'avait pris au dépourvu. Mais après tout, c'était peut-être un tour que lui jouait son imagination. Et cette femme... non, Doloxel n'arrivait pas à la considérer comme néfastement étrange. Il laissa tomber.

Ce qui demeurait tout de même anormal, c'est le fait que quatre candidats à la même mission se soient retrouvés exactement au même endroit et au même moment. La probabilité était pourtant inférieure à un pour mille. Une question mitrailla Doloxel : et si tout ceux qui avaient accepté cette quête étaient réunis ? Les chances n'en seraient que réduites.

Durant toute sa réflexion, il avait gardé un air neutre mais pensif. Enfin, la voix du dragon Xarog le sortit de ses pensées et il décida alors de se présenter au reste du groupe. Il faillit parler en anglais, sa langue natale, mais se rappela subitement que ses interlocuteurs ne comprenait que la langue commune à la planète.

« Je m'appelle Doloxel Phyrexion, enchanté, dit-il en Neïlionien et avec un ton ne révélant aucun sentiment. J'accompagne Xarog, mais je participerai également à la recherche. Dites-moi, monsieur Terenkhil, sommes-nous au complet ou devons nous attendre une autre personne avant de commencer ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Nombre de messages : 135
Date d'inscription : 04/08/2009

Fiche Perso
Niveau:
0/0  (0/0)
Expérience:
0/0  (0/0)
Données:

MessageSujet: Re: Au Milieu des Ruines [Quête]   Dim 11 Oct - 21:55

"Excusez-moi... Une Quête ? Manor ? Son visage s'éclaira. Je suis votre homme, enfin, votre femme..."

"C'est exact. Je me nomme Xarog, et je suis moi aussi venue pour retrouver la fille de votre ami, Manor. "

"J’ai l’impression que nous sommes tous là pour cette même Quête, alors, qu’attendons nous ?!
En fait, je me nomme Océa… Océa Drynit !"


"Je m'appelle Doloxel Phyrexion, enchanté. Dites-moi, monsieur Terenkhil, sommes-nous au complet ou devons nous attendre une autre personne avant de commencer ?"

Tous semblaient enthousiastes, a part peut-être ce "Doloxel Phyrexion", qui paraissait un brin suspicieux envers Manor Terenkhil. Le Léonin sourit du coin de la bouche, et s'avança des quatre aventuriers :

- "Je suis enchanté de vous rencontrer, et vous avez frappé à la bonne porte. Je suis celui que vous cherchez... Du moins... En théorie, puisque nous rechercherons tous Anis Sinaab.
Pour répondre à votre question, Doloxel, Kelo m'avait dit d'attendre pour quatre personnes... Et je suppose que monsieur Xarog fait partie du groupe. Par conséquent, nous pouvons partir tout de suite, si vous le désirez."


Et, voyant que tous hochaient la tête, Manor prit de nouveau la parole avant de demander :

- "Bien. Maintenant, j'aurais besoin de connaître vos aptitudes spécifiques, pour savoir comment nous pourrions nous organiser afin de retrouver mademoiselle Anis Sinaab.
A qui l'honneur ?"
, dit-il, mais, voyant que tous se regardaient sans prendre la parole, il reprit : "Il semble que je doive commencer. Bien que je soit un Léonin, je suis un marchand pas un combattant. Cependant, la nature m'à doté d'une condition physique excellente, et je manie plutôt bien le bâton ou la lance. Maintenant, que tout est dit, si vous vous présentiez un peu mieux ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ocea drynit
Spécial
avatar

Nombre de messages : 43
Localisation : partout et nulle part ^^
Date d'inscription : 02/08/2009

Fiche Perso
Niveau:
1/10  (1/10)
Expérience:
0/100  (0/100)
Données:

MessageSujet: Re: Au Milieu des Ruines [Quête]   Mar 13 Oct - 16:44

Le léonin répondit a la réponse d’Océa rapidement, ils étaient au complet.

* Enfin, on peut y aller, notre péripétie commence !! *

Alors que tous le monde avait hochés la tête (dont Océa).Manor voulut savoir alors les aptitudes de tous le monde, il leurs fit découvrir les sienne en première, il nous fit découvrir que c’était un marchand, et non un combattant, comme tout le monde devaient le croire. .Maintenant, c’était au tous des autres. Océa n’aimait pas dire ce qu’elle savait faire. Personne voulait se dévouer, donc elle fit en première, et le légèrement enthousiastes. La découverte de son don pourrai être un avantage a sas compagnons, mais pour elle, ce ne serai que plus dangereux.

-Bah moi, je ne suis ni un magicien, ni un guerrier. Je peux juste me transformer en oiseau, et qui plus est, en un oiseau ancien et mystique pour une très ancienne civilisation, je crois ! C’est ce que j’ai lu. Et, j’ai une assez bonne maitrise de l’épée à une main. Voilà !

A qui le tour ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amaranth Sinister
Guerrier
avatar

Nombre de messages : 231
Âge : 24
Date d'inscription : 17/09/2009

Fiche Perso
Niveau:
2/10  (2/10)
Expérience:
50/100  (50/100)
Données:

MessageSujet: Re: Au Milieu des Ruines [Quête]   Mar 13 Oct - 20:59


    Le regard d'Amaranth balaya rapidement les personnes qui se trouvaient devant elle. Elle avait vu juste, mais d'un autre côté, il n'était guère difficile de déduire de la présence de quatre individus aussi différents les uns des autres en un même lieu qu'un but commun les unissait. Le Dragon était, contrairement à ce qu'elle pensé, doué de parole, et même bien doué de parole, à vrai dire s'il avait été humain, elle l'aurait bien vu en un de ces petites bonshommes à la Macuto, un rondouillard au monocle, le front dégarni et une moustache poivre et sel en forme de guidon de vélo. Un snob, quoi. Lentement, son regard dériva sur les personnes qui parlaient. Elle avait l'impression d'être un metteur en scène vérifiant au fur et à mesure les têtes et les actions de ses acteurs. Et soudain, le souvenir la frappa comme un coup de hache.

    Cette voix nasillarde, cet air mutin, cette façon particulièrement irritante de sautiller, d'être joyeux et de couiner à voix haute ce qu'elle pensait. Mais oui, elle avait déjà croisé cette fille... Quelques temps à peine après son départ. Elle ne retenait de ces quelques jours que la très désagréable part des choses. Le froid de l'eau, le goût du sang, la salissure de ses mains et surtout... les gens qu'elle avait rencontré. A l'image d'un chat à qui on tire sur une moustache, la lèvre de la jeune femme s'était relevée en un tic nerveux parfaitement stupide et... effrayant, découvrant entièrement sa canine supérieure droite. Elle se força à sourire pour toute réponse à... Ocea. Plongée dans ses pensées, toutes plus noires les unes que les autres (était-il plus amusant de plumer Ocea ou bien de l'éventrer petit à petit par à-coups infimes et répétés?) Amaranth n'entendit que vaguement le nom du jeune homme qui semblait totalement apathique : Doloxel.

    Apathique, mais pas stupide, Doloxel posa la question qu'elle-même aurait sans aucun doute posée s'il ne l'avait pas fait : manquait-il quelqu'un à l'appel? Il semblait que non, mais le léonin ne se dérida pas pour autant. La situation aurait presque été comique tant l'atmosphère semblait faire des bonds d'humeur d'un personnage à l'autre. Le léonin avait l'air d'être quelqu'un de loyal, pas le genre de personne sur qui on peut compter en toutes circonstances, mais plutôt une créature qui en fait était plein de bon sens et d'un sens de la justice à toute épreuve. Marchand. Un métier qu'elle connaissait bien. Le regard de l'humaine dévia lentement vers un autre point indistinct, elle n'écouta plus ce qu'il se passait autours d'elle, son esprit tout entier piégé dans la mélancolie de ses premières ventes, de ses premiers contrats, de ses clientes, oh, ses clientes qui aimaient tant entrer dans son arrière boutique pour...

    Hein?

    A côté d'elle, une source de chaleur vive la fit sursauter, elle poussa un cri perçant et dégaina son épée plus rapidement que si quelqu'un lui avait foncé tête baissée droit dessus. La lame fusa avec un sifflement aigu et se planta dans la terre avec un bruit sourd. Haletante, les yeux écarquillés, une veine temporale encore toute frétillante, Amaranth leva lentement le regard vers la coupable de son affolement. Son regard était à présent celui d'un tueur en série sans aucune pitié, à vrai dire, celui d'un psychopathe grave démuni de tout sentiment de culpabilité. Ses yeux ordinairement étonnants affichaient une folie mal contenue et le choc visible d'un combat sanglant, d'un traumatisme proche, tellement proche qu'elle en devenait comme ces diables en boîtes, et cette elfe venait de pousser le couvercle.

    Très noble, elle se redressa et inspira profondément, rengainant Tranchant Divin dans un bruit suintant. Lorsqu'enfin elle permit à son corps d'évacuer la pression qui lui compressait la cage thoracique, elle pointa du doigt l'elfe et murmura doucement, index tendu un :

    "Ne refait... plus jamais ça."

    D'une démarche gracieuse, elle s'inclina devant le léonin, comprenant peu à peu que ceci était tout simplement un test d'aptitude, et qu'elle devrait de toutes façons y passer, pour montrer de quoi elle était capable.

    "J'étais autrefois marchande dans une grande ville portuaire, j'ai grandi au milieu des armes et de la danse. Je n'ai pas une force considérable, mais vous avez pu voir je pense que j'ai une vivacité et une souplesse qui m'avantagent. Ne vous fiez pas aux apparence Seigneur Léonin (elle l'appelait ainsi car son nom lui avait déjà échappé) malgré mes drapés et mes dorures, je n'hésite pas à me salir lorsque c'est nécessaire."

    Elle disait cela avec un sourire tel qu'on ne pouvait que la croire. Son regard fou reprenait doucement le dessus alors qu'un sourire qu'elle voulait rassurant et qui n'en était que plus effrayant se figeait sur son visage.

    "Je ne m'essaye pas à l'épée depuis très longtemps, mais je ne serai pas un fardeau pour notre expédition, la perfection est quelque chose qui s'obtient à force de travail et de difficulté, et je ferai de mon mieux pour retrouver cette pauvre Anis."



Dernière édition par Amaranth Sinister le Mer 14 Oct - 18:43, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xarog Blazzarius
Dragon
avatar

Nombre de messages : 560
Âge : 25
Date d'inscription : 14/11/2008

Fiche Perso
Niveau:
2/20  (2/20)
Expérience:
0/100  (0/100)
Données:

MessageSujet: Re: Au Milieu des Ruines [Quête]   Sam 24 Oct - 17:51

Les deux autres bipèdes dévoilaient leurs compétences au Léonin afin d'établir une stratégie de groupe pour la quête. Apparemment, L'elfe qui les avait interpellés, avait le pouvoir de se transformer en un oiseau étrange, avec une sorte d'aura enflammé. Tandis que l'humaine, était une guerrière ayant une maitrise de l'épée redoutable. Le dragon devait à son tour montrer ses compétences. Il ne sentait en lui aucune caractéristique unique, qui lui serait propre. Â part la lame au bout de la queue, et ses écailles de couleurs rouges et noires... Il n'avait rien de spécial par rapport à un autre dragon.

- «  Je pourrais bruler tous ceux que vous voudrez pour sauver cette fille.  »

Le dragon peu bavard s'arrêta là. Il n'avait rien d'autres à dire. Il aurait put faire une démonstration, mais à ces yeux, cela était inutile. Une des caractéristique bien connue des dragons, c'est la capacité de pouvoir cracher du feu. Â cause de cela, on les rapproche souvent des démons de l'enfer, ou autres monstres de mythes anciens..

En tout cas, l'ambiance semblait plat pour cette quête. Personne n'allait parler à quiconque.. Tous concentré sur la quête, personne ne s'intéressait aux autres, et au pire ils se critiqueraient entre eux par pensée. Qu'est ce que l'on aurait put tirer comme esprit de groupe de la part d'un dragon peu social, d'une psychopathe, d'un humain qui est souvent en train de penser à quelque chose, et d'une elfe qui parle beaucoup et vite..

D'ailleurs, Xarog se demandait quels difficultés le groupe risquerait de rencontrer pour sauver cette fille. Pour le moment, il ne savait pas si elle était encore en vie ou non. Mais si elle l'était, qu'est ce qui lui serait arriver? Serait-elle bloquer sous des décombres, ou enlever par des mercenaires qui profitent de la situation?.. Le dragon ne pouvait rien prévoir. Et puis en premier lieu, il ne connaissait que trop peu de chose sur ce monde pour prévoir ce qui peut arriver à une fille après un tel cataclysme. Une catastrophe qu'il n'a découvert que récemment, jamais auparavant il n'aurait put se douter que ce genre de chose pouvait arriver. Comment les humains réagiraient face à cela? Y-en auraient-ils qui resteraient malgré tout sur un lieu de désolation? Cela paraissait insensé aux yeux du dragon. Si cette fille était réellement en vie, pourquoi elle n'a pas quitté Yalvin? Pourquoi ne serait-elle pas aller rejoindre un de ses parents pour lui montrer qu'elle était en bonne santé? Si Xarog se baisait sur cela, quelque chose aurait dut arriver à cette fille..

Soupirant, le dragon regarda Doloxel qui devait à son tour présentait ses qualités. Il se demandait s'il allait montrer ses capacités psychiques remarquables, et uniques pour un humain, ou simplement montrer qu'il a beaucoup de chose dans sa tête.. Car la dernière fois, l'humain avait eu une bonne analyse de la situation, afin de lui venir en aide. Sans doute n'aurait-il pas put y arriver sans ce jeune homme.. En tout cas, le dragon lui revaudrait cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neiliona-rpg.forumpersos.com
Doloxel Phyrexion
Mentaliste
avatar

Nombre de messages : 905
Date d'inscription : 15/11/2008

Fiche Perso
Niveau:
2/10  (2/10)
Expérience:
60/100  (60/100)
Données:

MessageSujet: Re: Au Milieu des Ruines [Quête]   Lun 26 Oct - 15:31

Doloxel regarda chacun des membres de son groupe et réfléchit sur leurs caractéristiques.

Le léonin prétendait jouer le rôle d'un combattant durant cette mission. D'après ce qu'il disait, il pouvait aussi bien attaquer à mi-distance avec une lance que se défendre au corps-à-corps avec un bâton. Cela leur serait sûrement utile dans une situation à l'avenir.

Doloxel passa un peu plus de temps sur l'elfe, dont la couleur cuivrée de sa peau le laissait perplexe sur son origine. Elle avait affirmé pouvoir se transformer en "un oiseau mystique et ancien".
Étonnant, se dit-il. Serait-ce donc pour cela que je n'ai pas senti sa présence tout à l'heure ? Était-elle changée en volatile juste avant de m'aborder ? Mais la question la plus important demeurait : à quel animal était-elle précisément liée ? D'après ses paroles, elle ne semblait pas en connaître le nom. Il espérait qu'elle serait utile, du moins plus que lui, dans un affrontement physique. Mieux valait un puissant Rokh du désert qu'un simple moineau des plaines. Océa aurait en tout cas un rôle certain dans l'équipe : celui d'éclaireuse. Elle pourrait prendre de la hauteur et repérer les éventuels créatures hostiles de loin, bien qu'étant donné la récente catastrophe, Doloxel doutait de leur présence en ce lieu. Si la race était puissante, elle pourrait également combattre au corps-à-corps.

Amaranth Sinister, quant à elle, lui donnait l'impression de maîtriser l'épée. Elle combattait donc de près. D'après ses dires, elle était souple et rapide, ce qui voulait dire que si elle savait où frapper elle pouvait être très efficace. Doloxel en se concentrant pouvait rechercher cet indice dans un esprit ennemi. Elle et lui pourrait sûrement former une bonne paire.

Xarog était sans nul doute le plus utile de tous. Sa capacité de vol et sa bonne vue, sans pour autant être aussi perçante que celle d'un aigle, lui donnait un bon rôle d'éclaireur. Mais contrairement à la jeune elfe (sa manière joyeuse de parler le rendait plus que sûr sur son âge), il savait certainement se défendre tout seul, ce qui le rendait plus sûr à explorer seul les environs. De plus, il pouvait autant combattre de près avec ses membres antérieurs qu'à mi-distance en crachant du feu. Enfin, son volume important pouvait ne pas gêner le reste du groupe s'il restait quelques mètres en l'air.

Doloxel n'était vraiment pas fait pour le combat. Les deux seules choses utiles qu'il savait faire, c'était réfléchir et lire dans les pensées, cette dernière capacité ne pouvant être révélée par mesure de prudence. Il devait donc bien placer ses mots pour être convainquant. Voilà ce qu'il dit finalement :
« Je ne saurais pas me battre en cas de danger. Je peux cependant établir des stratégies efficaces, et j'ai également un sens inné de l'improvisation et une bonne intuition. »

Il organisa rapidement ses pensées puis continua :
« Xarog, étant robuste, ne courra certainement que très peu de danger dans les airs. Je propose donc qu'il parte en volant devant nous pour explorer un peu le terrain, et qu'il revienne s'il trouve la fille ou un danger potentiel pour nous avertir. Nous quatre pourrons se diriger dans un autre endroit de la ville mener nos propres recherches. Océa, si cela lui est possible restera en forme animale un peu au-dessus de nous pour percevoir de loin quoi que ce soit de dangereux. Par ailleurs, peux-tu te transformer maintenant pour que je vois quelles sont des capacités de combat dans cet état ? »

Il se tourna vers le léonin et répliqua : « Manor, avez-vous une lance et un bâton de combat sur vous ? Si c'est le cas, je préfèrerais que vous gardiez la lance en main car de cette façon, si Océa perçoit un monstre ou un bandit s'apprêtant à nous agresser, vous pourrez l'atteindre plus rapidement, et ce avant qu'il ne nous ait lui-même attaqué. »

Puis il visualisa le reste du groupe et demanda si son plan leur convenait ou s'ils avaient d'autres propositions à émettre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Nombre de messages : 135
Date d'inscription : 04/08/2009

Fiche Perso
Niveau:
0/0  (0/0)
Expérience:
0/0  (0/0)
Données:

MessageSujet: Re: Au Milieu des Ruines [Quête]   Dim 8 Nov - 0:27

Situation géographique de votre Quête :

Spoiler:
 

Zone de jeu :
Spoiler:
 


Manor écouta tour à tour les qualités de chacun. Lorsqu'il écouta la stratégie de Doloxel, il la considéra suffisament bonne pour être appliquée. Cependant, ce dernier jouait un peu trop sur la paranoïa... Certes, l'endroit était dangereux mais pas au point - de moins était-ce son avis - d'établir une ronde continue autour du groupe lorsque celui-ci chercherait.

"En effet, j'ai une lance sur moi, on n'est jamais trop prudent. Mais dans mon milieu, ce n'est pas ce que l'on apprend à manier ! Sinon, je trouve votre stratégie bonne et conseille à tous de suivre les conseils qu'il a donné."

Spoiler:
 

Le léonin sortit de sa sacoche une peau de bête pliée. Il l'ouvrit et montra sa carte de Dresnos à ses compagnons. Il mit son doigt sur un pâté de maison en haut. "Nous sommes ici." puis il montra un petite place "et voici la maison où habitait Anis. Je ne sais pas si elle y est restée mais il faut que l'on aille vérifier."

Il donna la carte à Doloxel car ce dernier ne pourrait pas combattre. Le léonin rangea ensuite sa sacoche, empoigna sa lance et se mit en route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xarog Blazzarius
Dragon
avatar

Nombre de messages : 560
Âge : 25
Date d'inscription : 14/11/2008

Fiche Perso
Niveau:
2/20  (2/20)
Expérience:
0/100  (0/100)
Données:

MessageSujet: Re: Au Milieu des Ruines [Quête]   Dim 15 Nov - 18:55

[HRP ==> J'ai dû me déco brutalement en milieu de post, car mes parents voulaient que j'arrête l'ordi..]

Ainsi la quête allait commencer. Le Léonin leur montra sur une carte leurs positions et là où ils devraient aller. Xarog observait les différentes schématisation qui était représenté, il n'avait vue jusqu'à maintenant des cartes que par "télépathie". Jamais il n'en avait vue en vrai, comme maintenant. Et avant, il y avait quelqu'un pour lui expliquer ce que représenter chaque icône sur la carte. Mais le dragon en savait un minimum pour comprendre ce qui représentait les bâtiments. En tout cas, c'était avant qu'il n'y eu cette catastrophe.. Car la créature draconique pensait que ces bipèdes ne pouvaient pas être capable de créer une carte des lieux en moins d'une journée, ou en tout cas, sur tout Yalvin. Il faudrait déjà parcourir à nouveau tout le pays, et de tout mémoriser pour faire cette carte, puisque les destructions sont vraiment énormes.

Ensuite, la carte fut remit dans les mains de Doloxel. Ainsi c'était lui qui allait les « mener » pour sauver cette fille. Le dragon avait écouté de A à Z les propos de ce dernier. En effet, il avait une très bonne analyse de la situation, et devait savoir bien se contrôler. En tout cas, à eux deux ils pouvaient faire plein de chose. L'humain serait la « tête » du groupe, et lui il ferait le ménage. Ce n'était certainement pas le genre d'un dragon d'établir des plans stratégiques et d'étudier les positions de l'ennemi pour trouver un moyen de le contourner ou de l'attaquer d'une certaine manière. Cependant il n'était pas non plus du genre à foncer dans le tas. Certes il pouvait être très agressif parfois, et à des moments carrément incontrôlable. Mais il fait preuve d'intérêt pour les gens qui l'entoure contrairement à une grande partie des dragons qui vivent leurs vies paisiblement.

Xarog ne connaissait pas encore si bien le jeune homme, mais il avait confiance en lui pour ce qui était du plan. Et puis, ce n'était surement pas la perte d'un dragon qui leur serait si utile pour cette quête dont il a envie. Il pensait que lorsqu'on a un dragon comme allié, autant s'en servir plutôt que de l'envoyait au casse-pipe. Seulement pour sauver une fille, ce n'était pas ce qu'il y avait de mieux. Certes, il allait pouvoir protéger le groupe, mais d'un autre coté, en prenant de l'avance sur eux pour explorer les environs, si cette fille le voit, elle risquerait fortement de le fuir. On pourrait bien penser qu'un dragon profiterait du désastre pour étancher sa faim avec les cadavres où les faibles qui restent. Ha lala.. Pas facile d'avoir un contact avec les humains lorsqu'on est une créature plutôt terrifiante et qui est bien connue pour bruler des villages, et manger les quelques survivants...

Silencieux devant le groupe, le dragon pointait son regard vers le jeune humain qui observait attentivement la carte. Comme d'habitude, le dragon ne parlait quasiment pas.. Ce n'est que très peu de fois qu'il lui prend l'initiative de s'exprimer, mais le reste du temps il attendait les questions. Comme si ses propres questions, ou son propre caractère voulait rester cacher au fond de lui. Au bout d'un court instant, il montra du doigts une direction. Â partir de là, Xarog savait ce qu'il devait faire. Il s'écarta un peu du groupe pour avoir un peu plus d'espace, et appuya de tous son poids sur le sol. Puis ce fut la force de ses articulations qui firent le reste, l'éjectant dans le ciel et élargissant ses ailes pour prendre de l'altitude. Aussitôt par réflexe, il se laissa planer dans les airs, avant de faire pivoter une de ses ailes, en s'aidant de sa queue comme sorte de gouvernail pour prendre la direction indiqué précédemment. Ce fut deux puissants battements d'ailes qui le firent filé rapidement vers cette zone inconnue. Il prit soin de ralentir peu à peu, afin de ne pas s'épuiser et de veiller à ne pas trop s'éloigner du groupe. Dans le pire des cas, un simple contact mental avec Doloxel suffirait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neiliona-rpg.forumpersos.com
Amaranth Sinister
Guerrier
avatar

Nombre de messages : 231
Âge : 24
Date d'inscription : 17/09/2009

Fiche Perso
Niveau:
2/10  (2/10)
Expérience:
50/100  (50/100)
Données:

MessageSujet: Re: Au Milieu des Ruines [Quête]   Mer 18 Nov - 19:46


    Amaranth avait minutieusement noté mentalement tout ce que les autres avaient pu dire. Une fois sa petite frayeur passée à coup d'épée dans des mottes de terre humide, son cerveau semblait s'être remis en marche. Chaque minute qu'elle passait en compagnie de ces étranges personnes lui réservait plus de surprise que la précédente, et la première était que depuis longtemps, son arme à la main, elle se sentait... bien. Oui, bien était le mot, elle se sentait dans son élément, là, entourée de personnes qui allaient se battre jusqu'au sang. Oh, ça ne valait pas sa fuite épique, mais quelque chose allait se passer elle en était certaine, ça allait être l'occasion de s'amuser un peu. Son sourire s'élargit. Doloxel, si c'était bien son nom, avait l'air de vouloir commander toute cette petite troupe. Pfff... hihi.

    Le sourcil droit de la marchande s'éleva par dessous sa mèche frontale, elle lui adressa un sourire digne d'une campagne pour la pâte à dent telle qu'elle avait vue sur un petit marché une fois. Vous savez, cette pâte faite de plantes odieuses et qui servent plutôt à créer des sédatifs plutôt que vous blanchir la mâchoire jusqu'aux gencives. La tête haute, elle plissa les paupières. Que pouvait-elle exactement faire pour contrecarrer les plans joliment établis de Dolores. C'était comme ça, depuis qu'elle n'était plus contrainte à rien, elle avait envie de contrarier le monde, pour ne pas dire "lui broyer royalement les noix." Comme pour rompre sa folie intérieure, le léonin déploya une carte tracée à même un cuir mal tanné et elle se pencha en avant, papillonnant un instant avant de froncer les sourcils.

    Les cartes et elle, ça ne faisait pas deux, mais quinze.

    Elle se mordit la langue pour ne rien dire, faire une remarque serait certainement très mal vu de la part du noble léonin qui semblait en plus de cela être un sacré combattant, peut-être même était-il bien plus fort que deux d'entre eux réunis, bah! C'était tant pis, elle n'avait plus qu'à foncer dans le tas sur le cul du dragon. Enfin, sur ses traces quoi.

    "
    Je passe devant."

    Dans un concert d'herbe arrachées et de vent qui lui fit un instant l'effet d'une belle claque, le dragon s'envola. Zut. Sans rien dire à personne, cette créature titanesque était partie à l'aventure, comme lui avait suggéré Doloxel, bah, tant pis, elle passerait en deuxième et c'était tout.

    "N'y voyez rien de personnel surtout, mais je veux pouvoir trancher du mou la première."

    C'était dit sur un ton tellement désinvolte qu'on ne se serait pas étonné si elle avait parlé de dés à coudre ou bien du prix du pain. Trancher du mou, un sourire carnassier se dressa sur son visage, "égorger quelques abrutis" aurait été plus efficace. Amaranth n'était pas stupide. Passer seule, ou bien avec Ocea leur offrirait un peu d'action, mais si elle y allait avec le Leonin alors ce ne serait plus des badauds qui s'attaqueraient à eux non, les vrais ennuis commenceraient. Il lui fallait pouvoir échauffer un peu la lame noire de Tranchant Divin avant de passer aux choses sérieuses.

    Très digne, elle attendit de voir le dragon se faire plus petit et se tourna pour faire un clin d'œil à ce "chef" après tout, ne dit-on pas que derrière tout grand homme il y a une grande femme?

    "
    Si la petite veut venir avec moi, qu'elle ne s'en prive pas, mais je ne veux pas quoi que ce soit qui ait une paire de... enfin, hum, pas avant que ça ne se corse, sur ce."

    Elle ouvrit son kimono et le laissa au sol. Son armure était bien plus pratique que cet encombrant morceau de tissus pour filer à toute allure. Sans aucune gêne, elle prit ses marques comme un coureur avant un sprint. Trois. Son pied s'enfonça dans l'herbe. Deux. Elle releva ses fesses et sourit agréablement. Un. Ses poings se crispèrent. Go. . .

    Le vent fouetta ses oreilles avec un agréable suintement qui lui tira une expression de bonheur absolu, elle se mit à courir à une vitesse qu'elle trouvait raisonnable, elle était loin, très loin derrière le dragon mais se déplaçait avec une telle facilité qu'on aurait de loin pu la croire qui volait. Amaranth était partie, suivrait qui suivrait, elle voulait combattre, pour quoi déjà? Ah, oui, la petite là, euh, Cannelle, ouais, ça devait être ça. Chic, chic, ça allait venir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doloxel Phyrexion
Mentaliste
avatar

Nombre de messages : 905
Date d'inscription : 15/11/2008

Fiche Perso
Niveau:
2/10  (2/10)
Expérience:
60/100  (60/100)
Données:

MessageSujet: Re: Au Milieu des Ruines [Quête]   Sam 21 Nov - 12:57

Doloxel vit que la jeune femme en kimono avait enlevé son habit et couru le plus vite possible. « Mais que fait-elle ? » s’exclama-t-il, mais elle s’était assez éloignée pour ne pas entendre sa réaction. Elle s’enfonça dans la rue principale s’offrant à ex et disparut au tournant. Connaissait-elle le dédale des rues de Denos suffisamment pour se rendre à l’ancienne demeure de la fille qu’ils recherchaient ou avait-elle mémorisé le chemin le plus court jusqu’à la battisse en ruine rien qu’en jetant un coup d’oeil ? A moins que les attendait, l’elfe, le léonin et lui. Ou qu’elle était complètement folle. L’avant dernière solution était la plus probable, mais Doloxel n’avait pas trop envie de vérifier dans son esprit si l’information était telle qu’il la concevait, car la donnée spirituelle recherchée était trop précise ; cela lui demanderait de gros efforts de la sélectionner dans l’univers de souvenirs et d’impressions que contenait l’esprit de la jeune femme – comme celui de toute autre personne. S’il s’y laisser tenter, il allait finir par attraper une atroce migraine, et c’était un trop lourds sacrifice à sa simple curiosité.
Mais il put conclure sur un trait de comportement de la jeune femme : apparemment, elle n’avait pas du tout l’esprit de groupe. Elle préférait sans doute agir en solo et elle ne devait pas avoir l’habitude d’effectuer des tâches collectives.

Elle avait laissé tomber son kimono sur le sol et ne s’était même pas prit la peine de le ramasser. Etait-ce un étourdissement tout un trait d’excentricité ? Doloxel décida de le ramasser ; il lui remettrait plus tard et il verrait bien sa réaction. Il prit ensuite la parole :
« Devons-nous également courir pour suivre Amaranth ? » Vu que ses deux compagnons avaient l’air indécis et un sourire mi-figue, mi-raisin, Doloxel proposa quelque chose, chose qu’il aurait bien voulu exprimer avant qu’Amaranth ne parte en courant.
« Je pense qu’il est inutile de nous rendre directement à l’ex-maison d’Anis puisque Xarog est déjà en train de s’y diriger. Il sera bien plus rapide. Bien sûr, il n’a pas du retenir la position exacte mais il a établi un lien mental avec moi et je peux le guider à partir de la carte ».
Après avoir brièvement résumé la situation au jeune dragon, Doloxel lui demanda grâce à leur lien psychique : Tu es prêt ?
Sentant son acquiescement, il continua : Tourne à quarante-cinq degrés à droite et continue à voler pendant encore cinq cents mètres. Tu devrais ensuite y être.
Evidemment, Xarog ne connaissait ni les degrés ni les mètres car il n’avait jamais eu aucune discussion aussi pointue avec un être bipède. Mais cela ne faisait rien, car une conversation mentale n’est pas vraiment composée de mots mais plutôt de sentiments, d’impressions et d’images. Le dragon comprenait donc parfaitement ce que le mentaliste voulait dire.

Pendant ce temps, Océa, Manor et Doloxel avaient commencé à marcher et lorsqu’ils furent arrivés au premier carrefour, Doloxel proposa de tourner à droite pour chercher du côté du port.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Nombre de messages : 135
Date d'inscription : 04/08/2009

Fiche Perso
Niveau:
0/0  (0/0)
Expérience:
0/0  (0/0)
Données:

MessageSujet: Re: Au Milieu des Ruines [Quête]   Sam 21 Nov - 13:34

Spoiler:
 


Alors que Manor était en train de regarder autour de lui pour voir s'ils n'étaient pas suivi. En effet, Denos était sans doute devenu un lieu de sédition et de chaos depuis la catastrophe. Les ressources avaient été détruites et l'approvisionnement on ne peut plus difficile. Il ne serait pas rare de rencontrer des mendiants affamés. Ou des hommes affamés et armés. Dans ce cas-là, ils devraient faire encore plus attention.
Manor reporta à nouveau son attention sur le groupe et vit qu'Amaranth était partie en courant, à la poursuite de Xarog.

"Est-elle folle ?" Demanda-t-il. "Les voyageurs isolés sont des proies faciles pour les habitants de Denos..."

Le léonin espéra qu'elle savait suffisament bien se battre. Doloxel proposa au reste du groupe - Ocea et Manos - de se diriger vers le port.

"C'est une bonne idée, Anis travaillait à l'auberge de Bon Pécheur et j'ai cru comprendre qu'elle s'y était fait de bons amis. Il serait intéressant d'y aller jeter un coup d'oeil. Si les chutes de débris se sont produites alors qu'elle travaillait, elle a dû se réfugier dans la cave..."

Ainsi, ils se mirent en route.



Affamés. Tels étaient les chiens de Yeth. Ils s'étaient réfugiés dans des grottes, terrorisés par les choses tombées du ciel et maintenant, ils cherchaient désespérement à manger. Les cadavres ne manquaient pas et les charognards non plus. Les chiens de Yeth - le groupe qui nous intéresse - s'étaient dirigés vers la ville des hommes. Dix d'entre eux s'étaient faient tués par les hommes, eux aussi affamés. Les neufs restant avaient pu rentrer dans la ville et chercher des proies. Les cadavres étaient trop pourris ou brûlés et la chair vivante était bien plus appétissante.
Tout à coup, ils sentirent une odeur d'humaine. Odeur qui s'approchait de plus en plus d'eux. Les neufs se tapirent dans un coin d'un carrefour, prêts à bondir. Au moment où Amaranth apparut, trotinant, ils sautèrent à l'unisson sur l'humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amaranth Sinister
Guerrier
avatar

Nombre de messages : 231
Âge : 24
Date d'inscription : 17/09/2009

Fiche Perso
Niveau:
2/10  (2/10)
Expérience:
50/100  (50/100)
Données:

MessageSujet: Re: Au Milieu des Ruines [Quête]   Lun 23 Nov - 23:49

    Amaranth ne savait pas vraiment où elle allait, à vrai dire. Elle avait mémorisé un chemin rapide pour arriver à la place de cette petite Safran, courir tout droit, suivre un peu d'eau et puis, la place. C'était relativement simple. Le sang battait à ses oreilles, Ocea ne l'avait pas suivie, personne ne l'avait suivie. Elle vit le groupe derrière elle tourner à l'angle d'une rue, ses pieds heurtaient les pavées de la ville avec un choc qui la faisait sursauter à chaque pas. Elle était libre, tellement libre dans cette ville vide d'âmes. Y avait-il des survivants? Elle sauta par dessus une caisse. Ou bien étaient-ils tous morts? Elle s'accrocha à un lampadaire et resta un moment immobile, à l'affût. Pas de Coriandre en vue. Elle redescendit, un brin calmée. Ses pas se firent plus lent, elle dégaina Tranchant Divin. Elle allait tailler du mou, du mou. Sentir une lame qui s'enfonce avec délice dans une chaire encore palpitante... rien n'était plus agréable que l'odeur du sang et de la mort, lorsqu'elle tuait, elle se sentait toute puissante, oh oui, tellement forte en tranchant du mou.

    Amaranth accéléra un tantinet le pas, trottinant à présent le long de la rue pavée. Enfin, elle se fit plus forte. Cette odeur de mort, de danger. Une boule se forma au creux de son ventre. Elle pencha la tête pour vérifier que personne n'était de l'autre côté, dans la rue annexe... et resta coite de stupeur. Un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit, neuf. Pas moins de neuf loups se tenaient devant elle. Des loups pas très frais et décharnés, le pelage inexistant et des yeux luisants d'énergie malsaine, mais neuf créatures voraces tout de même. L'une d'elle avait un bout de tripe encore pendant le long de sa babine gauche. Blanchissant à vue d'oeil, Amaranth recula. Que devait-elle faire face à tant de monde?

    Elle n'eut pas le temps de réfléchir à la question.

    La horde se jeta sur elle.

    Aussi loin qu'elle s'en souvenait, Amaranth avait toujours eu une peur monstrueuse des canidés, et ces saloperies leur ressemblait vachement, à ces cabots qui gardaient la boutique de ses parents, à l'exception près qu'il étaient plus grands.

    Et beaucoup plus méchants.

    La veuve noire se laissait guider par ses pieds, courant à en perdre haleine en tous sens, s'enfonçant un peu plus dans la dangereuse ville alors qu'elle laissait derrière elle un long sillage de terreur noire. Dans un jappement, un cabot se jeta à sa gorge, elle l'esquiva d'extrême justesse et frappa d'un coup d'épée dans l'abdomen son assaillant. La fuite s'imposait. Le renfort devenait nécessaire.

    "
    DOLOXEL ! MENOR!"

    Elle sauta sur le dossier d'un banc pour s'accrocher à un lampadaire et s'enfuir le plus loin possible de ces bêtes, retournant sur ses pas en hurlant, espérant qu'elle avait au moins réussi à en semer un ou deux. Une des bêtes vint, ensanglantée jusqu'à la gorge. Le regard d'Amaranth vira au rouge, les veines de ses yeux avaient explosé comme après une longue bouffée de drogue. Des poils, des dents, des jappements, ces chiens la rendaient folle ! Dans un hurlement à faire trembler les morts, elle abattit son épée sur la nuque de la bestiole, mains jointes sur le pommeau de son épée. Et de deux

    "
    VENEZ ME CHERCHEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEeeer..."

    Sa voix se perdit dans les ruelles de la ville, il en restait sept, et elle était déjà essoufflée. Ça n'allait finalement pas être une partie de rigolade.



[hrp : J'ai un peu de mal avec le fo en ce moment, j'ai plus accès à mes mp, déjà :s et en prime je vois pas quand il y a des nouveaux messages, ça me met direct en lu ^^" si je n'avais pas trouvé le temps de réponse lent ce soir je ne me serais me^me pas aperçu qu'il y avait eu du nouveau =s]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xarog Blazzarius
Dragon
avatar

Nombre de messages : 560
Âge : 25
Date d'inscription : 14/11/2008

Fiche Perso
Niveau:
2/20  (2/20)
Expérience:
0/100  (0/100)
Données:

MessageSujet: Re: Au Milieu des Ruines [Quête]   Mer 25 Nov - 16:35

Doloxel avait parfaitement raison. Le langage télépathique n'est pas vraiment le même que celui de la parole. Peu importe la façon dont tu t'exprimes, ce sont les images auxquels se rapportent ces mots qui comptes. Résultat, même si Xarog ne savait pas vraiment ce qu'était les "degrés", il avait en tête, une image de lui déviant vers la droite de façon précise. Le dragon n'avait qu'à faire exactement ce que lui montrait cette image et c'était bon. C'est par ce moyen qu'il découvrait le monde avant. Mise à part que ce n'était pas lui qui voyageait, mais Blazzarius. Si la fille était bien dans sa direction, ce serait plus pratique pour la quête. Mais le dragon pensait bien qu'une fille ne se tenterait pas de rester dans un endroit pareil..

D'ailleurs, tout n'allait pas être si facile que certain aurait put le penser. Apparemment, la femme guerrière arrogante, Amaranth, venait de partir devant le petit groupe qui restait. Et, cette imprudence lui valu une terrible rencontre.. et ce, au moment même où le dragon entendit cela :

- "VENEZ ME CHERCHEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEeeer..."

Finalement, la créature draconique n'allait pas pouvoir continuer sa petite route tranquillement pour tenter de trouver la fille aidé par les indications de Doloxel. Au vue de la position de l'humaine, le dragon en déduit qu'il allait arriver bien avant les trois autres. Il fallait donc rester prudent.. Mais d'abord, sur quoi elle est tombé?

- * Doloxel, si tu as bien entendu, nous avons un petit problème.. Je vais surement arriver en premier, je te communiquerais sur l'instant ce qui se passe et quels sont nos ennemis.*


Le dragon prit un virage serré pour filer rapidement vers Amaranth. Pour le moment, il pouvait encore la repérer par rapport à ses cris. Dans le cas contraire, il aurait bien dû mal à la retrouver dans toutes ces rues. Une ville, même en grande partie détruite, n'est pas fait pour qu'un dragon s'y balade. Si la jeune femme ne se dirige pas vers une grande place, le dragon aura beaucoup de mal à intervenir pour la secourir. Ce serait du suicide, que d'atterrir dans une ruelle, et n'avoir dû coup plus aucun moyen de déplacement, ne pouvant qu'avancer..

Enfin, il vit la femme guerrière, sans son sorte de voile en soie. C'était comme si elle avait caché sa véritable apparence guerrière dessous. Elle était en train de courir avec sept créatures qui la poursuivaient. Ils ressemblaient à des sortes de cabots, appartenant à la famille de ces animaux que quelques bipèdes dressent pour de multiple service. Toutes fois, ces créatures-ci étaient bien plus féroces physiquement. Un autre pont aussi, elles semblaient être un peu plus rapides que l'humaine puisqu'elle devait faire des détours, et nombreuses autres astuces pour tenter de les distancer.

- * Et bien sûr je dois me démerder d'intervenir. En même temps, je ne peux pas lui dire de rester immobile.. *

Si au moins, elle pouvait se diriger vers une place, ce serait vraiment plus pratique.. Mais pour le moment place à l'improvisation, tout en faisant en sorte de ne pas trop se mettre dans une mauvaise position face à ces créatures. Xarog prit de l'avance sur Amaranth, et se positionna sur le haut d'un bâtiment en ruine. Il prit bien soin d'y mettre tout son poids, tout en faisant en sorte de pouvoir décoller aussitôt afin de tester la résistance du bâtiment. Au moins, cette maison ne s'écroulerait pas soudainement, ce qui l'empêcherait de redécoller tout de suite.

- * Doloxel vous feriez mieux d'intervenir rapidement. Il y a sept sortes de... Enfin tu vois ce que je veux dire. *

Le dragon avait communiqué par télépathie les images de ces créatures qui poursuivaient la jeune femme. Puis, il attendit le bon moment pour se mettre à rugir de toute ses forces, toujours prêt à redécoller si le bâtiment s'écroule tout d'un coup, mais au moins il pouvait tester la peur de ces créatures. Car si ces dernières ne s'arrêtaient même pas une seul seconde face à son rugissement, cela signifiait que le combat serait beaucoup plus dur... On ne pourrait pas envisager la fuite de leurs ennemis. Pour s'assurer de la crainte de leurs ennemis, il n'hésita pas à cracher du feu dans leur direction, après qu'Amaranth soit passé. Y en aurait-il qui se jetterait dans les flammes quand même?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neiliona-rpg.forumpersos.com
Doloxel Phyrexion
Mentaliste
avatar

Nombre de messages : 905
Date d'inscription : 15/11/2008

Fiche Perso
Niveau:
2/10  (2/10)
Expérience:
60/100  (60/100)
Données:

MessageSujet: Re: Au Milieu des Ruines [Quête]   Ven 27 Nov - 20:44

« Mes amis, nous venons de rencontrer les ennuis… » dit Doloxel à Océa, la jeune, dynamique et insouciante elfe qui avait la capacité de se transformer en phœnix, et à Manor, le léonin qui se prétendait à la fois marchand et combattant – il disait maîtriser la lance et le bâton de combat. En effet, ses deux compagnons avaient comme lui entendu l’appel à l’aide d’Amaranth, la troisième participante de la recherche. Cette dernière était partie seule, se croyant en sécurité mais finalement, comme l’avait soupçonné Doloxel, elle était allée droit vers le danger. Xarog, le dragon, était heureusement pas loin et lui avait porté secours. Le seul problème était que le danger se composait précisément d’un groupe de chiens de Yeth – d’après les pensées de Xarog. Oui, c’est comme ça qu’on les appelle, lui fit remarquer l’humain. Mais les mots importe peu, j’imagine. Ils étaient sept et le dragon et la guerrière seuls ne pouvait pas seul en venir à bout, d'autant plus que le lieu était plutôt étroit, ce qui n'était pas pratique pour la créature rouge.

Par l’image de la course poursuite à travers les ruelles que lui avait envoyée la créature draconique, Doloxel évalua rapidement qu’Amaranth était suffisamment loin pour qu’à pieds on ne puisse pas la rejoindre assez rapidement. Mais en volant... Bon, il avait peu de temps pour exprimer ses pensées. Les trois personnages étaient déjà en train de courir vers la direction du cri.
« Océa, tu ferais bien de voler directement par-dessus les bâtiments, tu te rapprocheras bien plus rapidement d’Amaranth. Allez, dépéchons-nous ! »
Il eut à peine le temps de regarder l’oiseau antique s’élever dans les airs et changer de direction (eh oui, ils devaient contourner tous les blocs de bâtiments pour arriver à destination, ce qui fait qu’il ne pouvait pas directement se diriger vers l’endroit souhaité) qu’il dut se concentrer sur sa propre course ; accompagné du léonin, l’humain tourna à l’angle d’une rue avec l’étrange impression d’avoir oublié quelque chose d’important.

Au bout d’une centaine de mètres après qu’il eût prononcé ces paroles, Doloxel commença sérieusement à s’essouffler. Il ne tenait pas du tout le rythme du léonin qui s’efforçait de ralentir pour maintenir son allure. Ça n’allait pas du tout, ce dernier n’avait pas le temps de l’attendre.
« Ne vous souciez pas de moi, Manor ! Je ne me perdrais pas tout seul. Je vous rejoindrez. »
Une quinzaine de secondes plus tard, le léonin l’avait déjà semé. Doloxel s’arrêta un instant pour reprendre son souffle. Il se rendit alors compte d’une chose :
« Merde, j’ai oublié de leur parler des chiens de Yeth ! »
Il était impossible de les contacter mentalement sans quoi ils allaient découvrir ses facultés mentales. Xarog, préviens-les ! pensa-t-il très fort. Tu devrais également essayer de cracher un jet de flammes dans le ciel, pour qu’on te repère plus facilement de loin et qu’on puisse te rejoindre. Il repartit ensuite à toute allure vers l’endroit que l’esprit du dragon lui indiquait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Nombre de messages : 135
Date d'inscription : 04/08/2009

Fiche Perso
Niveau:
0/0  (0/0)
Expérience:
0/0  (0/0)
Données:

MessageSujet: Re: Au Milieu des Ruines [Quête]   Sam 28 Nov - 12:28

Spoiler:
 


Cette histoire tournait au vinaigre. Ocea était partie dans les airs, en phénix et Doloxel n'était pas fichu de suivre le rythme du léonin, ce qui était quand même compréhensible. Mais Manor se dit que Doloxel n'était pas un guerrier du tout et n'aurait que peu d'utilité dans cette mission. Mais bon, il ne pouvait pas lui dire de partir maintenant. L'humain lui dit de partir sans l'attendre, ce qu'il fit sans se faire prier. En quelques secondes, il se retrouva sur la grande allée où Amaranth s'était mise à courir. Il vit, plusieurs dizaines de mètres devant, Xarog était dans les airs. Le léonin entra dans la ruelle. Une langue de feu se dressait devant lui. Malheureusement, prit dans son élan, il ne put s'arrêter et le léonin fit un bond aussi haut que lui permettaient ses jambes puissantes. Il passa de justesse au-dessus des flammes. Derrière l'attendaient des chiens de Yeth.
« Dolox... » Bougonna t-il mais il fut stoppé par un chien qui lui sauta dessus. Le léonin l'esquiva, fit virevolter son bâton dans les airs et dans un mouvement sec et rapide, assena un violent coup sur le chien. Dans un crissement d'os, il s'effondra. Ces saletés n'étaient pas résistance, ce qui serait un atout pour eux.



Doloxel arriva essouflé au carrefour entre le chemin qu'ils avaient pris et l'allée principale. Là, trois hommes arrivèrent. Ils étaient armés de bâtons et étaient en piteux état.

« Messiiiire, à la vue de vos magnifiques habits, nous avons pensé que vous auriez quelques pièces ou de la nourriture sur vous... » Sussurèrent-ils en tâtant leurs bâtons dans leurs mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amaranth Sinister
Guerrier
avatar

Nombre de messages : 231
Âge : 24
Date d'inscription : 17/09/2009

Fiche Perso
Niveau:
2/10  (2/10)
Expérience:
50/100  (50/100)
Données:

MessageSujet: Re: Au Milieu des Ruines [Quête]   Jeu 10 Déc - 22:35

    Peur, c'était le mot. Pour une fois, la folie d'Amaranth se transformait en une innommable peur qui lui rongeait les entrailles jusqu'à la gorge et la rendait plus pâle qu'un linge sous la neige. Les chiens continuaient leur course folle, et plus elle tentait de gagner du terrain, plus elle en perdait. Tranchant Divin luisait d'une hémoglobine toute fraîche, dans sa précipitation Amaranth s'était entaillée le mollet, comme une pauvre débutante. Iuh, les cicatrices étaient laides sur une femme. Mais à quoi pensait-elle? Elle était à l'article de la mort, bon d'accord, peut-être pas non plus mais c'était ce qui allait se passer si elle ne se sortait pas rapidement de ce fourbi, et elle pensait à des...

    "
    Cicatrices."

    Le regard verrons de la guerrière se leva une fraction de seconde sur un bâtiment qui ne semblait tenir que par l'opération du saint esprit. Le dragon était là. Immense et pour le moins impressionnant, il la fixait d'un œil vif. Elle accéléra le pas et sauta derrière un banc renversé alors qu'une bouffée de chaleur telle qu'elle en déforma l'air lui rougit la peau du dos et des épaules. La bête avait beau être terrifiante, elle n'en restait pas moins puissante, et quelques chiens se lassèrent de sa course pour préférer les bras de Charron. Décidément, ces saletés de cabots n'étaient pas de fines truffes! Avec la force qu'il lui restait, elle sauta sur le socle d'une statue et entreprit de grimper sur le dos de celle-ci. Un éphèbe tenant un javelot paraissait, en cet instant être l'endroit le plus sûr qui soit. Elle s'offrir un moment de répit, ses côtes la meurtrissaient et non loin de là se trouvait... la mer. Dans son souvenir, la maison de Curcumin n'était pas loin d'une place, face à la mer. Les chiens l'avaient-ils seulement lâchée? Elle se tourna en entendant un grognement. Était-ce seulement un grognement ou bien une plainte? Un asthmatique soufflant dans une cornemuse désaccordée aurait produit le même son. Tout près d'elle étaient deux chiens de Yeth, leurs compagnons non loin derrière, visiblement retenus par quelque chose- peut-être le léonin ou bien ce mystérieux Doloxel qui n'avait rien dit de lui. Ou bien l'avait-il dit sans qu'elle y fasse attention? Bah.

    Amaranth se redressa de toute sa hauteur et adressa un sourire à faire chialer un môme au chien cadavérique qui pour le coup le versa pas la moindre larme. La bête se lança à sa gorge, Amaranth dégaina et d'un coup bref le décapita. La tête alla émasculer le bel athlète, elle descendit de son piédestal et ignora ses poumons qui lui hurlaient les pires obscénités du monde. Dans un hurlement qui se rapprochait plus de celui de la harpie que d'une femme armée, elle embrocha le second et courut vers la rue d'où elle venait, se débarrassant du corps dans un geste d'une rare violence. Elle n'avait pas rêvé, c'était bien le léonin qu'elle voyait au loin.

    "
    HEP! Je suis là !"

    Son ventre se contracta, ses muscles se raidirent, après la peur, le soulagement, puis cette haine destructrice et enfin. L'autosatisfaction. Non, elle n'allait pas travailler en équipe. Ils formeraient un groupe de soliste plutôt qu'un seul et même choeur. Certes moins impressionnant, mais plus centré sur l'action de chacun, et surtout beaucoup plus beau et harmonieux. Yes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xarog Blazzarius
Dragon
avatar

Nombre de messages : 560
Âge : 25
Date d'inscription : 14/11/2008

Fiche Perso
Niveau:
2/20  (2/20)
Expérience:
0/100  (0/100)
Données:

MessageSujet: Re: Au Milieu des Ruines [Quête]   Jeu 24 Déc - 18:05

[Hrp ==> J'avais demandé à Doloxel de répondre à ma place, car ces derniers temps je n'avais pas put venir sur le fow pour répondre au rp. Mais il m'a envoyé ce mp, je n'ai pas totalement compris :

"Tu ne veux pas poster vu que j'ai pas eu le temps de le faire quand tu n'avais pas le temps toi-même ? Du coup, là tu as le temps et en plus c'est à toi."

Bref, j'en déduis que c'est à moi de répondre, ce que je fais]

Xarog fut très surpris en voyant le Léonin bifurqué soudainement dans la rue voisine et puis sauter de façon plutôt improvisé au dessus des flammes qu'il était en train de cracher. Mais pourquoi ne lui a t'il pas demandé d'arrêter juste avant. Heureusement que ce dernier était encore en bon état après cela. Mais maintenant, cracher du feu était inutile, car son but était de les empêcher de passer. Et puis, il valait mieux qu'il se réserve pour la suite. Malheureusement, la rue était bien trop étroite pour contenir un dragon, une humaine, un léonin et tous ces chien sauvages. Â eux deux, ils avaient l'air de bien se débrouiller, mais est-ce qu'ils allaient s'en sortir? Que faire pour éviter que le pire n'arrive. Les chiens restaient en nombre supérieur par rapport aux deux qui combattaient. Et où était Doloxel? Comment il pourrait les aider d'ailleurs dans un pareil endroit, mais il vaudrait mieux qu'il évite de se faire attaquer soudainement.. Le dragon ne savait pas si c'était une bonne idée d'aller rejoindre le jeune homme pour aller voir s'il va bien alors que les deux autres ici risque de morfler durement. Mais de sa position, il ne pouvait guère les aider..

Le dragon cracha un autre jet de flamme sur deux chiens qui étaient rester en retrait par rapport aux autres. Mais s'il tentait maintenant de cracher du feu sur ceux qui entouraient ses alliés, il risquait de les bruler eux aussi. Pourtant, il ne pouvait pas rester là sur la ruine à attendre que cela passe. Une solution, trouver une solution.. Le jeune dragon arrêta de fixer la scène pour regarder dans les environs là où il pourrait aller. Devant cette ruelle, il y en avait une autre un peu plus grand, il devrait avoir la place de se poster devant. Peut être qu'il pourrait tenter cela.. Au risque de les déconcentrer en plein combat, il parla aux deux bipèdes.

- " Je vais me poster devant la ruelle. Vous, vous courrez dans ma direction, avant de vous plaquer à terre le plus prés possible de moi, je m'occuperez d'incendier ceux qui seront derrière vous. "

C'était la seul chose qu'il pouvait faire sur le moment, ou en tout cas, il n'avait pas trouvé d'autres solutions pour les aider. Aussitôt après avoir parlé, il décolla de la ruine pour se diriger juste à coté. Rapidement, le jeune dragon pivota pour se mettre juste devant la ruelle avant d'atterrir. Maintenant, il comptait sur la réaction des deux bipèdes. De son coté, il fera en sorte de ne pas les cramer au passage bien sûr. S'il se mette à terre, ce sera beaucoup plus facile..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neiliona-rpg.forumpersos.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au Milieu des Ruines [Quête]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au Milieu des Ruines [Quête]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Cartons plumes et ruines
» les viandes que mangent les habitants de la terre du milieu
» gauche, droite, milieu.......
» La venue des Numénoriens en Terre du Milieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Mers et Océans :: Mer d'Edenia :: Yalvin :: Zone de Désolation :: Denos-
Sauter vers: