Jeu de rôle Médiéval-Fantastique
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bellir Gurkran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bellir Gurkran
Guerrier
avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 20/11/2009

Fiche Perso
Niveau:
1/10  (1/10)
Expérience:
10/100  (10/100)
Données:

MessageSujet: Bellir Gurkran   Ven 20 Nov - 19:55


Votre personnage

Prénom : Bellir

Nom : Gurkran

Âge : 32 ans

Race : Léonin

Classe : Guerrier

Compétences : (et prédilection facultative)

Bellir est un léonin spécialisé au corps à corps. En effet, il sait parfaitement se battre contre un épéiste, sachant très bien les techniques permettant de vaincre de tels adversaires.

- Combat à mains nues : 1
- Maîtrise d'une arme
(Epée) : 7
- Ambidextrie : 1
- Résistance : 4
- Agilité : 2


Arme ou autre équipement que possède votre personnage : Epée longue

Physique :

Bellir est un léonin de grande taille, même selon les préceptes de son peuple. En effet, atteignant 2m85, Bellir est véritablement impressionant, même assez effrayant, qui n’est pas bon d’énerver, et qu’il est aisé de remarquer en ville. Cependant, Bellir possède un poil légèrement sombre, avec une crinière noire, qui lui permet de se camoufler facilement dans l’obscurité, une aisance qui lui permit de vaincre plus d’une fois un ennemi. L’air sérieux, Bellir semble toujours froid, dépourvu d’humour, ce qui n’est pas vrai. Comme tous les membres de sa race, Bellir possède une bonne musculature, avec des muscles saillants.. Ses yeux semblent briller à la lumière, et ses griffes sont d’une blancheur défiant la clarté de la Lune même. Ses crocs sont très gros, conséquence d’années passées à aiguiser les dents. Si on l’observe bien, on peut voir que Bellir arbore une marque sur le torse, une sorte de triple croc, une marque étrange s’il en est.

Caractère :

Bellir est un léonin sympathique, sociable, qui sait rire, et dont la compagnie est fort appréciable. Cependant, Bellir est comme tous les autres représentants de sa race, un être à la soif de connaissance extrême, recherchant sans arrêt à apprendre, que ce soit l’histoire d’un peuple, d’une terre, d’un homme. Mais Bellir est surtout quelqu’un qui recherche avant tout à connaître l’art de combattre, cet art qui permet de vaincre, de tuer, de se défendre. Appréciant la stratégie, il est un fin tacticien doublé d’un grand calculateur, qui ne se lancera dans un acte qu’après y avoir efficacement réfléchis. Fier, il aime qu’on le flatte, et n’aimera guère qu’on le rabaisse et qu’on lui dise qu’il a tord. D’un grand sens moral, c’est un ami fidèle, qui viendra toujours au secours des plus démunis. Très belliqueux, Bellir aime se battre, mais c’est aussi quelqu’un dont la témérité peut faire penser à de la folie. Charismatique, il sait s’entourer d’hommes honorables, et ambitieux, il s’imposera des objectifs difficile à atteindre, car la difficulté, le risque l’attirent, mais l’erreur lui est insupportable.

Histoire :


Chapitre 1 : Les songes d’un être

« Ais-je jamais été aussi heureux que sur un champ de bataille, ais-je jamais été aussi euphorique que sur un champ de fleurs ? Ce paradoxe me définis, car j’aime la tranquillité, et recherche la mort, j’aime le plaisir, et recherche la peur, alors quoique tu penses, tu me trouveras partout et nulle part, car je n’appartiens à aucun monde, je n’appartiens à aucun peuple, je m’appartiens, j’appartiens au tout et au rien, je suis tout simplement libre… »

Bellir est né dans une famille nombreuse, dans un village dans les plaines de Dalverden. Avec quatre frères et sœurs, il apprit le partage, cependant, il était l’ainée, et du souvent remplacer ses parents pour s’occuper du reste de la famille. Le père étant un homme important dans l’administration de la ville, il n’était pas très souvent là pour s’occuper des siens, quant à la mère, celle-ci était seule pour s’occuper de tous ses enfants. Bientôt le père se fit assassiner par un humain qui avait accepté un contrat qui réclamait sa tête. La mère se retrouva alors seule, dans le désarroi totale, et souhaitant s’éloigner des siens, abandonna ses enfants à leur propre sort.

Bellir se retrouve alors seul pour s’occuper de ses frères et sœurs, et se résigna au vol pour subvenir à leur besoin. Mais dès l’âge de 11 ans, Bellir éprouva un désir puissant pour le savoir, et dérobait régulièrement des bouquins pour sa propre instruction. Avec autant d’informations, Bellir devint un grand intellectuel, avec une bonne connaissance générale des choses, qui savait se faire apprécier de tous, et par son savoir, devint un homme respecté dans la ville. Il obtint par la suite une place au sein de l’administration auprès du chef, il était conseiller. Avec des rentrées d’argent régulières et florissantes, il pouvait désormais aider sa famille, mais rapidement tous ses proches le virent changer. Bellir devenait de jours en jours plus sombres, plus froid. Que se passait-il ?

Chapitre 2 : En terres inconnues

« La souffrance est le moteur vitale pour tout être, car il nous rend plus fort et plus faible à la fois. J’ai souffert, je souffre et je souffrirai quoiqu’il arrive, et toujours je me relèverai, car je possède une chose que nombre de personne ont, mais dont ils ne se servent guère, j’ai une chose que convoitent les plus grands hommes, ce qui vous fait vivre, ce qui donne une raison à toute vie, j’ai la foi…»

Bellir avait été par le passé très proche de sa mère, qui lui avait enseigné nombre de choses, sauf l’art du combat qui lui fut insufflé par des professeurs et par son père. Mais depuis un moment, Bellir semblait froid, il était presque taciturne, et la raison en fut toute simple, il avait appris la mort de sa mère, elle avait été tué par des bandits dans une forêt loin d’ici. Cette nouvelle choqua le pauvre léonin, qui ne put se résigner à dire la vérité à sa famille. Il savait que cela les chagrinerait, alors il supporta seul ce fait, il souffrait seul dans son coin, sans rien dire à personne. Pourtant, ses proches tentaient de le comprendre, mais rien n’y faisait.

Bientôt Bellir parvint à se consoler soi-même, considérant cela comme une étape, une épreuve de la vie. Il en ressortit ainsi plus fort, et jamais ses proches ne le virent plus charismatique. Mais voilà, Bellir voulait toujours connaître de nouvelles choses, et rester dans le même village lui était insupportable. Il voulait découvrir le monde, les langues des autres peuples, leur histoire. Alors, lors d’une nuit fraîche, Bellir prit avec lui la magnifique épée longue de son père, une épée familiale, transmise de génération, l’épée d’Erkir, ancêtre de Bellir. Cette épée avait été forgée par un alliage d’acier, de cuivre, de bronze enrichis en sève de végétaux pour la rendre plus légère et plus tranchante.

Puis Bellir embrassa chacun de ses frères et sœurs, sans les réveiller, et partit, telle une ombre, pour de nouveaux horizons. Parcourant plusieurs terres en solitaire, Bellir put découvrir et comprendre de nouvelles choses. Il devint encore plus instruit qu’il ne l’était, et se mit à apprécier le combat. Tuant les créatures qui pouvaient lui faire face, il prît goût pour l’aventure. A chacun de ses voyages, il rencontra de nouvelles personnes, leur parlant, et se prenant d’amitié avec eux. Etant très sociable, il n’eut aucun mal à se faire des amis par-delà le continent, mais il se fit aussi des ennemis, et fut contraint quelque fois de tuer pour sauver sa peau.

Chapitre 3 : Les crocs d’Opale

« Cette ordre a su m’ouvrir les yeux, j’y ai découvert non-seulement des valeurs propres aux plus grands, mais aussi j’ai pu y assouvir ma quête de connaissance, car c’est de l’esprit que ressort la force, c’est de la psyché que naît la puissance, et c’est par les graines de la pensée que l’on parvient à s’élever, et à prendre une chose convoitée par tous, le pouvoir… »

Lorsqu’il débarqua à Vallonia, Bellir rencontra d’autres léonins, peu nombreux, et tous formaient un groupe unique. Ils furent bien étonné de trouver un léonin en ces lieux, et le recueillir de suite. En tant que léonin, Bellir et eux se comprenaient bien, et devinrent bons amis, mais Bellir découvrit bientôt qu’ils étaient membre d’un ordre léonin, les crocs d’Opale !

Les crocs d’Opale regroupent un petit nombre de léonin, cherchant sans relâche la connaissance de la vie, du combat, de l’esprit. Se servant des connaissances de tous les autres peuples, ils purent agrandir la bibliothèque de leur ordre, et tout léonin digne d’eux se voit alors transmis de nombreux savoirs.

Bellir passa le rituel d’initiation avec succès, qui consistait en un parcours du combattant, en un questionnaire et dans des épreuves de sagesse. Jugé alors digne, Bellir reçu son prix, et obtint donc sa place dans cet ordre, où il apprit de très grandes choses, et devint encore plus sage, plus intelligent qu’il ne pouvait l’être. Il apprit un peu le maniement des armes, mais aussi et surtout l’art de penser, et acquis une sagesse peu commune. Cependant, après quelques années, Bellir montra un tel engouement pour l’art de combattre qu’il fut rapidement défait de l’ordre, et il repartit ensuite en quête d’aventure. Il n’avait aucun regret, car sa soif de savoirs avait été assouvie.

Chapitre 4 : Les années de servitude

« L’esclave… Voilà bien une chose détestable… Mais l’arène, voilà une chose magnifique, les hommes s’y battent comme des bêtes, s’entretuent sauvagement, et la foule excitée vous encourage à verser le sang, à semer la mort ! J’ai fait parti de ces combats-là, et je sais que seuls les plus forts survivent, et que seuls les plus malins se libèrent de ce joug… »

Lors de son voyage en Teysor, Bellir fut capturé par des marchands d’esclaves, sans bien entendu en avoir tué 4 dans la mêlée. Il avait été mis dans une cage avec d’autres prisonniers, qu’ils soient elfes, humains en passant par les nains. Les marchands d’esclaves firent escale à un endroit où se situait une petite ville, ressemblant plus à un bidonville, et au milieu de laquelle se trouvait une gigantesque arène. Les marchands revendirent alors leur prisonniers au responsable de l’arène, et vendirent Bellir plus chère, car il était léonin, et était donc plus précieux. Pendant à peine quelques semaines, Bellir et les autres purent s’entraîner pour affronter l’arène.

Et le jour J arriva… Bellir entra dans l’arène avec plusieurs autres prisonniers. La première étape consistait à survivre tout en tuant le plus d’hommes possibles, et tenant plus que tout à sa vie, Bellir ne manqua pas à la règle, et tua tous sur son passage, laissant ses pulsions guerrières prendre le dessus sur la raison, devenant ainsi une machine à tuer incontrôlable. Il vainquit, et depuis ce jour, il prit goût au meurtre, au combat, et devint terriblement belliqueux. Puis la seconde étape consistait à survivre face à plusieurs créatures, en faisant équipe avec les autres prisonniers, et de nouveau Bellir survit. Mais une fois les combats finis, Il tua ses geôliers et s’enfuit avec des vivres, s’ensuivit alors plusieurs semaines de traques, mais Bellir parvint à tuer quelques uns de ses poursuivants, et à semer les autres.

Chapitre 5 : Maintenant…

« Que de nouveautés ! Il me reste tant à découvrir que je ne sais par quoi commencer, mais j’entends l’appel de l’aventure, et je réponds présent ! »

Maintenant, Bellir continue sa quête de savoir et d’aventures, et vagabonde au sein des villages qu’il rencontre, à la recherche de toutes informations. Pour vivre, il lui arrive de remplir des contrats d’assassinat ou de voler, mais généralement il trouve de quoi se nourrir en forêt, et arrive toujours à dégoter de l’argent.



Hors Jeu


Avez-vous lu la Charte ? Oui
Est-ce votre premier compte ? Oui

D'où connaissez vous le forum ? Top-site (Question facultative)

Vous pouvez aussi nous parler un peu de vous (seulement si vous le souhaitez bien sûr).



---------------> Validé par Ventus.


Dernière édition par Bellir Gurkran le Ven 20 Nov - 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ventus Elwing
Mentaliste
avatar

Nombre de messages : 818
Date d'inscription : 15/11/2008

Fiche Perso
Niveau:
1/10  (1/10)
Expérience:
10/100  (10/100)
Données:

MessageSujet: Re: Bellir Gurkran   Ven 20 Nov - 21:33

BIENVENUE !! Un léonin de plus, ça nous en fait trois (actifs).

Ton style est plutôt bon, tu fais peu de fautes et ton histoire est intégrée à l'histoire de Neïliona.

Ton caractère, lui aussi, est réaliste dans la mesure ou tu peins les défauts de ton personnage aussi bien que ses qualités.

Par contre, je relève plusieurs exagerations. Par exemple :

Bellir Gurkran a écrit:


Un colosse, un titan de muscles.

Une musculature hors du commun, dépassant l’entendement.

Un grand intellectuel, à la science infuse.

Ca fait beaucoup tout ça Very Happy. I lserait peut être bon de modérer un peu les capacités de ton personnage au début. Je ne te demande pas de le mettre faible, bien sûr que non, mais pas invincible.

Autre chose : Tu peux te rajouter 5 pts de compétence, il y a eu du changement depuis que le topic d'explication du système de jeu a été créé. Ce qui montre que ceux qui ont fait la réforme ne l'ont pas actualisé !

Sinon, uniquement si tu le souhaite, tu peux proposer les Crocs d'Opale comme une guilde à part entière, que nous inscrirons dans la base de données. Si cela t'interesse, il te suffit de rédiger une petite fiche sur le modèle des Guildes déjà existantes (voir ce topic).

Voilà, j'espère que tu te plaira parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellir Gurkran
Guerrier
avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 20/11/2009

Fiche Perso
Niveau:
1/10  (1/10)
Expérience:
10/100  (10/100)
Données:

MessageSujet: Re: Bellir Gurkran   Ven 20 Nov - 22:46

Voilà, j'ai changé tout ça, pour la guilde, je ne pense pas encore la créer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tigork Frostgard
Spécial
avatar

Nombre de messages : 423
Âge : 23
Date d'inscription : 29/11/2008

Fiche Perso
Niveau:
1/5  (1/5)
Expérience:
90/100  (90/100)
Données:

MessageSujet: Re: Bellir Gurkran   Sam 21 Nov - 1:51

Ventus à bien résumé ma pensé. C'est une bonne fiche, et tu écrit plutôt bien.


Sinon, j'ai une autre remarque, en supposant que les marchands d'esclaves aient prévu leur coup, il est peu probable qu'un niveau un réussisse à en tuer 4.


Persevère, tu y est presque... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ventus Elwing
Mentaliste
avatar

Nombre de messages : 818
Date d'inscription : 15/11/2008

Fiche Perso
Niveau:
1/10  (1/10)
Expérience:
10/100  (10/100)
Données:

MessageSujet: Re: Bellir Gurkran   Sam 21 Nov - 19:21

Non, moi ça ne me dérange pas. Rappellons qu'un lvl 1 SAIT SE BATTRE. Si les marchands d'esclaves sont juste des gars armés sans aucun aprentissage du combat il peut très bien en avoir buté 4.

Bon, pour moi c'est OK, j'attends l'avis d'au moins un autre admin.

_________________
"Il y a deux espaces de rangement : par terre, et pas par terre. Une fois que c'est par terre, ça ne peut plus aller plus bas et... C'est là qu'il faut commencer à s'inquiéter".


Rémi Juste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doloxel Phyrexion
Mentaliste
avatar

Nombre de messages : 905
Date d'inscription : 15/11/2008

Fiche Perso
Niveau:
2/10  (2/10)
Expérience:
60/100  (60/100)
Données:

MessageSujet: Re: Bellir Gurkran   Sam 21 Nov - 20:34

Je donne mon accord pour la validation.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xarog Blazzarius
Dragon
avatar

Nombre de messages : 560
Âge : 25
Date d'inscription : 14/11/2008

Fiche Perso
Niveau:
2/20  (2/20)
Expérience:
0/100  (0/100)
Données:

MessageSujet: Re: Bellir Gurkran   Sam 21 Nov - 20:39

Je suis aussi d'accord pour que l'on valide cette fiche.
Adjugé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neiliona-rpg.forumpersos.com
Bellir Gurkran
Guerrier
avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 20/11/2009

Fiche Perso
Niveau:
1/10  (1/10)
Expérience:
10/100  (10/100)
Données:

MessageSujet: Re: Bellir Gurkran   Sam 21 Nov - 23:52

Merci tout le monde, je précise aussi que les amrchands d'esclaves ne sont que de simples paysans sans connaissance sur le combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bellir Gurkran   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bellir Gurkran
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avant de jouer :: Présentation de vos personnages :: Fiche Personnage Validée-
Sauter vers: