Jeu de rôle Médiéval-Fantastique
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Neï

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Doloxel Phyrexion
Mentaliste
avatar

Nombre de messages : 905
Date d'inscription : 15/11/2008

Fiche Perso
Niveau:
2/10  (2/10)
Expérience:
60/100  (60/100)
Données:

MessageSujet: Les Neï   Ven 10 Juil - 7:50

I - Introduction


La race des Neï est celle dont ses représentants sont les plus éloignés des autres races. Mis à part leur apparence humanoïde, les Neïs n'ont presque rien en commun avec les elfes ou les humains. Ils sont les habitants d'origine de Neïliona. L’espèce est née et a évoluée sur ce monde, contrairement aux autres qui sont venus de par delà le portail interplan. (Car Neïliona signifie en réalité « monde des Neï »).

Les Neï sont surtout connus pour conserver une attitude résolument non-violente, même face à l’agression. Ils sont également incapables de parler la langue des autres races et leur propre dialecte est incompréhensible. Ils ne peuvent prononcer que deux mots : « oh non ! ». Qu’ils emploient très souvent et à toutes les sauces. A cause de cela, la plupart des gens les trouvent comiques et ne les prennent jamais au sérieux. Leur constitution physique, plus faible que la moyenne des autres races, ne fait qu’aggraver ce manque de considération.

Chaque Neï a son caractère propre. Cependant leur attitude envers quiconque d'autre est presque identique. Ainsi, on perçoit toujours un Neï comme un être sympathique, non violent et de bonne compagnie. Est-ce de l'hypocrisie ? De la politesse ? Une habitude ? Nul à part eux ne le sait actuellement... Toujours est-il que jusqu'aujourd'hui personne n'a vu de Neï provocateur ou agressif. Ils ne sont donc pas des êtres assoiffés de justice comme les Nains ou de connaissance comme les Léonins.


II - La Longue Histoire des Neï


Apogée

Il y a environ deux mille ans, les Neï avait atteint leur apogée technologique. En combinant science et magie, ils avaient bâti de merveilleuses cités ainsi que bien d’autres choses prodigieuses. En réalité, toutes les ruines anciennes et les reliques que l’on trouve encore un peu partout dans le monde sont d’origine Neï, à l’exception faite du portail Interplan. Mais la plupart des gens l’ignorent et attribuent ces reliques aux vestiges d’une ancienne civilisation.

Colonisation

L’activation du portail il y a environ deux millénaires par des technomages Neï amena des espèces venant d’autres dimensions à poser le pied sur le sol de ce monde. Les Neï furent ravis de ces nouvelles rencontres et aidèrent les civilisations des autres races à s’implanter. Sans l’aide des Neï, beaucoup de colons d’autres races n’auraient jamais pu quitter l’île du Portail. Mais encore une fois, cette partie de l’histoire n’existe plus que dans le souvenir du peuple Neï.

Au bout d’environ six cent ans, sept autres races s’étaient implantées sur Neïliona. Le portail amenait sans cesse de nouveaux colons qui venaient rejoindre leurs frères déjà établis. Or, une nuit, un flash de lumière déchira le ciel et frappa de plein fouet le portail, l’endommageant irrémédiablement. On ne sut jamais quelle en fut l’origine, mais cet évènement mystérieux mit fin à l’ère de la colonisation.

Expansion

Loin de stopper l’expansion des autres races, la fermeture du portail ne fit que légèrement retarder le processus. Les peuples étrangers se répandirent sur tous les continents, construisant leurs villes ou bon leur semblait, sans se soucier des Neï, allant même jusqu’à s’installer à proximité de leurs cités pour profiter de leur technologie. Les Neï opposèrent une résistance diplomatique, mais leur langage était incompréhensible et ils se refusaient à toute action violente pour chasser les intrus. Les sept races profitèrent donc sans vergogne de cette passivité. En l’espace de cinq siècles, les autres races colonisèrent l’ensemble de Neïliona, territoire Neï compris.

Déclin


Les Neï endurèrent cette cohabitation environ un siècle, puis commencèrent à déserter leurs villes et leur territoire. Les cités furent abandonnées aux autres races, et finirent par tomber en ruine car seuls les Neï savaient faire fonctionner leur technologie. Le déclin du peuple Neï dura environ huit cent ans. Le temps se chargea d’effacer leur glorieux passé du souvenir des autres races.

Depuis deux siècles jusqu’à aujourd’hui, les Neï ne vivent plus que dans quelques cités et villages dont l’isolement leur a valu d’être épargnées par l’invasion. La majeure partie de ces enclaves se trouve sur le continent Airane, d’ailleurs noyau de l’ancien empire Neï. Leur capitale historique, Neïdred, a été préservée.
Un certain nombre de Neï ont toutefois réussi à s’intégrer aux autres races, principalement avec les humains et les léonins.


III – Description physique



Les Neï sont des mammifères humanoïdes bipèdes qui se reproduisent par voie sexuée. Les femelles ont des seins peu développés et sont plus fines que les mâles. Par contre, force est identique à celle des mâles. Un Neï mesure généralement entre un 1,50 m et 1,70 m à l’age adulte. Ils ne sont pas très grands, et moins forts que la plupart des représentants des autres races. Leur faible constitution et leur petite taille sont un désavantage physique évident.

Les Neï possèdent vingt doigts : cinq à chaque main et pied. Leur peau est verte pomme et légèrement cuivrée. Ils ont de grands yeux noirs et un nez très aplati. D’étranges lignes parcourent naturellement leur corps de la tête aux pieds. La forme de leur tête ressemble à une aubergine et ils sont complètement imberbes.

Une remarque : Les autres races ont du mal à faire la différence entre deux individus Neï du même sexe. Un Neï vit cent vingt ans en moyenne.


IV – Autres Particularités


Comme dit plus haut, les Neï ne peuvent pas parler le langage des autres races, mis à part la langue des Viashino, composée de sifflements. Autrement, leurs cordes vocales ne leur permettent de prononcer que « oh non ». Pour se faire comprendre, ils accompagnent leurs phrases de gestes qui ne réussisent généralement qu'à les rendre encore plus risibles aux yeux des autres races. Le dialecte Neï est une langue complexe, basée sur le jeu des intonations. Une personne assistant à une conversation entre Neï n’entendrait qu’une suite de « Oooooh » « Oooh » et croirait les interlocuteurs en train de se lamenter.

Cette race possède une audition très évoluée. En réalité, ils sont très sensibles aux vibrations. Dans un brouhaha, ils sont capables de distinguer l’origine de chaque bruit, le timbre de chaque voix et les isoler dans leur esprit. Les Neï sont capables de communiquer par la parole lorsqu’ils sont sous l’eau. Les yeux des Neï leur permettent de voir avec une faible luminosité, mais ils ne sont pas nyctalopes comme certains elfes.

Les Neï ont une prédisposition innée à la magie d’interdiction. Lorsqu’ils subissent une attaque d’origine magique, un réflexe biologique les contraint à convertir l’élément du sort avant de le renvoyer à pleine puissance vers le lanceur. Développé, ce don peut leur permettre de bloquer la magie à distance. Ils sont donc très résistants à la magie, mais fortement désavantagés lorsqu’ils subissent une attaque physique. Même nuls en baston, ils sont très appréciés dans les groupes de guerriers, vulnérables à la magie.

Les Neï affectionnent tout particulièrement le climat chaud et humide que l’on rencontre aux tropiques. Ils sont très à l’aise dans l’eau. Ils nagent plus vite que n’importe quelle autre race et peuvent tenir en apnée durant une dizaine de minutes sans problème. Ils sont aussi plus résistants à la pression.

En général, les Neï ont une très bonne mémoire. Ils sont aussi très précis dans ce qu’ils font et habiles de leurs mains. C’est pour cela que les autres races les emploient souvent pour l’entretien de structures ou de machines.

Dans leur culture et leurs traditions, le peuple Neï est profondément athée. Lorsqu’ils rencontrent des phénomènes qu’ils ne parviennent pas à expliquer, ils pensent qu’il y a forcément une explication, mais que leurs connaissances actuelles ne suffisent pas à la trouver.

Dernière particularité : Les Neï n’attrapent pratiquement jamais de maladie, car ils sont originaires de Neïliona et ont développé une résistance biologiques à la plupart des agents pathogènes présents sur ce monde.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ventus Elwing
Mentaliste
avatar

Nombre de messages : 818
Date d'inscription : 15/11/2008

Fiche Perso
Niveau:
1/10  (1/10)
Expérience:
10/100  (10/100)
Données:

MessageSujet: Re: Les Neï   Mar 14 Juil - 14:04

Je viens de dessiner ça :

Spoiler:
 

_________________
"Il y a deux espaces de rangement : par terre, et pas par terre. Une fois que c'est par terre, ça ne peut plus aller plus bas et... C'est là qu'il faut commencer à s'inquiéter".


Rémi Juste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Neï
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avant de jouer :: Le Portail :: Les Races-
Sauter vers: